Bien-être au bureau : s’adapter au nouveau monde du travail

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Richard Lobo Publié le 29 mars 2022 à 15h50
Teletravail Exoneration Impots
37%En Europe, 37% des emplois sont télétravaillables.

Bien que nous en parlions beaucoup plus depuis la pandémie, le bien-être au travail n'est pas une idée nouvelle. Depuis la révolution industrielle, le lien entre le bien-être des employés et la productivité a été largement étudié. Les horaires de travail fixes, les pauses, les aménagements du lieu de travail ou les évaluations de santé des salariés ont vu le jour parce que des études ont montré qu'elles avaient un impact positif sur la productivité.

Avec la Covid19, l'ensemble de la main-d'œuvre basée dans un bureau est passée au télétravail. Elle a également accentué l'impact que la santé peut avoir sur nos prévisions, car nous avons vu de près les ravages causés par le virus, les salariés et leurs familles tombant malades. Ceux qui n'ont pas été touchés directement par le virus ont lutté contre le stress et d'autres manifestations de maladies psychosomatiques causées par un monde incertain.

Aujourd’hui, nous réimaginons donc le bien-être au travail dans un monde qui comptera des employés de bureau, des travailleurs à distance et des travailleurs hybrides. Quatre piliers de transformation de nos programmes de bien-être au travail doivent être considérés pour l'avenir.

1) Le bureau arrive à la maison : un espace partagé entre maison et bureau est un défi sur le long terme. Avant la pandémie, nous fonctionnions en discontinu, avec des espaces distincts pour le travail et la maison. Nos déplacements domicile-travail permettait d’encore mieux les séparer. L'intégration de ces deux mondes crée une continuité qui ajoute au stress et entraîne une perte de productivité. Le premier domaine d'innovation consiste à créer des discontinuités virtuelles grâce à la technologie. Cela peut se faire en créant un environnement de bureau virtuel qui calibre le temps de travail productif avec le temps de loisir, de manière transparente, en utilisant l'IA. Un simple assistant applicatif peut nous y aider et supprimer la perte d’équilibre entre ces deux mondes soudainement réunis.

2) L'équipe manquante : une vie professionnelle épanouie passe bien souvent par la possibilité de collaborer activement avec d'autres personnes au travail. Dans l'espace de travail physique, cela se produit facilement. Cependant, dans le nouveau monde du travail, il faut les rendre possibles. Un système de collaboration basé sur l'entreprise permet, à la fois, de planifier les réunions d'équipe, avec tableau blanc et discussions, et de favoriser des rencontres aléatoires. Il existe actuellement plusieurs solutions intéressantes en cours de développement.

3) Pandémie et soins de santé : l’une des leçons de la pandémie est qu'en temps de crise, il faut pouvoir accéder rapidement à des soins médicaux, qui ne sont pas toujours disponibles. En réponse aux besoins des employés, nous avons créé un guichet unique - évaluation de l'état de santé, test de dépistage du virus, conseils de professionnels de la santé, admission dans un centre de soins ou un hôpital si nécessaire et soutien continu pendant la situation sanitaire. Nous envisageons maintenant d'étendre ce système à toute autre situation de santé physique ou mentale. La combinaison d'une infrastructure physique et de la télémédecine en temps réel est le meilleur moyen d'atténuer les difficultés liées à la gestion de toute crise sanitaire.

4) Les gens ont besoin d'écoute : nous oublions souvent que nous pouvons nous soutenir mutuellement sans avoir besoin de spécialistes. Chez Infosys, nous avons lancé un réseau de conseils par les pairs appelé Samaritans pour aider ceux qui ont besoin de conseils. Ils ont accès à un réseau de collègues formés aux techniques de base de l'orientation. Ce réseau fonctionne très bien.

Bien qu'il n'y ait pas de solution unique pour maintenir un lieu de travail axé sur le bien-être, il existe plusieurs approches que nous pouvons adopter, tant en tant qu'organisations qu'en tant qu'individus, pour faire de notre lieu de travail une zone positive où les individus peuvent s'épanouir pleinement au travail et concilier bien-être et productivité.

Pour cela, outre une approche innovante, nous devons instaurer la confiance entre salariés et employeur et utiliser la technologie. L'espace de travail du futur se différenciera par l'importance qu'il accordera aux personnes et à leur bien-être. Ce n'est qu'à ce moment-là que nous pourrons vraiment dire que nous avons transformé nos entreprises pour les adapter au nouveau monde du travail d'une manière humaine et authentique.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Vice-président exécutif, responsable des RH, Infosys Limited