Aéronautique : malgré les difficultés, la flotte mondiale va doubler en vingt ans

Par Olivier Sancerre Modifié le 19 juillet 2022 à 10h00
Boeing Demande Flotte Mondiale 1
47.080La flotte mondiale comptera 47.080 appareils en 2041, selon Boeing.

Le secteur aérien dans son ensemble subit crise sur crise. Et pourtant, il devrait poursuivre sa croissance avec une flotte mondiale qui devrait tout simplement doubler dans les vingt prochaines années.

Les voyageurs cet été doivent s'armer de patience et de courage dans les aéroports. Entre les grèves et les pénuries de personnels qui perturbent fortement le secteur aérien, toute la filière souffre du retour en masse des passagers après deux années marquées par la pénurie. Une demande qui ne devrait pas se relâcher dans les prochaines années, croit Boeing. Le constructeur américain a ainsi donné ses prévisions en matière de demande d'avions : la flotte mondiale passera de 25.900 appareils en 2019 à 47.080 en 2041.

Énorme marché pour les constructeurs

Boeing se veut plus optimiste que son rival européen Airbus, qui lui prévoit 46.930 avions en 2041, contre 22.880 en 2020. Néanmoins, le constructeur américain a revu à la baisse sa prévision de croissance économique mondiale (+2,6% au lieu de 2,7%), ce qui réduira légèrement la croissance du trafic passagers : +3,8% par an, au lieu de 4%. Il n'empêche : l'ensemble du secteur aérien va connaitre de belles années. Pour peu qu'il sache se hisser au niveau du défi de la demande et sache régler ses problèmes d'offre.

L'inconnu du développement durable

Selon Boeing, tous les constructeurs livreront 42.710 appareils dans les vingt prochaines années, c'est 900 de moins que les prévisions de l'an dernier. Le marché russe demeure très incertain, tandis que la conjoncture est compliquée en Chine et en Europe. Tout comme les contraintes en matière de développement durable, dont la gestion est une donnée « largement méconnue », indique le groupe américain.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.