Aéroport : pour ne pas perdre de bagages, il faut prendre des bagages à main

2,5 %
2,5% des bagages perdus sont définitivement perdus, abîmés ou
détruits.

Swissport, une grande compagnie de service européen conseille aux personnes qui ne souhaitent pas perdre leur bagages dans les aéroports de ne voyager qu’avec des bagages à main.

Pénurie de personnel

Les images des bagages bloquées dans les aéroports de Roissy et de Heathrow ont fait le tour du monde. Swissport qui travaille pour plusieurs aéroports européens estime que pour ne pas perdre sa valise après un voyage en avion, il faut seulement voyager avec des bagages à main. En cause, la pénurie de personnel dans les aéroports qui forcent les différents services à tourner au ralenti. 

Pour Swissport, qui travaille tout particulièrement dans la gestion des bagages des passagers, il ne faut surtout pas voyager avec ses valises en soute si on veut les revoir après le vol. Une autre raison du blocage des bagages dans les aéroports sont les grèves qui frappent le secteur aérien. En effet, en pleine pénurie de personnel, ceux qui travaillent dans les aéroports estiment ne pas gagner suffisamment leur vie et se plaignent régulièrement de leurs conditions de travail.

Des valises noires à roulette

Pour le directeur de l’aéroport de Francfort sur le Main, en Allemagne, Stefan Schulte, il faut également voyager léger pour éviter de perdre ses bagages à l’aéroport. Warwick Brady, le patron de Swissport, dénonce un manque de personnel dans les aéroports « au tri des bagages, au contrôle de sécurité, à la surveillance des vols… partout ». « On voit maintenant les conséquences de deux années de pandémie, au cours desquelles notre industrie a été poussée au bord de l’effondrement », explique-t-il au journal Schweiz am Wochenende. 

Le problème c’est que de ne prendre que des bagages à main lors de déplacements en avions est difficilement applicable. En effet, les compagnies aériennes imposent souvent des restrictions sur la taille des bagages autorisés en cabine, sur ce qu’il est permis de transporter, etc. Autre problème, la ressemblance des bagages mis en soute entre eux. « Beaucoup de gens voyagent avec des valises noires sur roulettes, ce qui rend leur identification très chronophage », explique Thomas Kirner, le porte-parole de l’aéroport de Francfort. Il demande en outre aux voyageurs de rendre l’identification de leurs bagages plus facile en y ajoutant des signes distinctifs.


A découvrir