Affaire Cahuzac : Moscovici, Valls et Taubira devant la commission parlementaire

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par JOL Press Modifié le 16 juillet 2013 à 14h37

La commission spéciale chargée de l'enquête sur l'affaire Jérôme Cahuzac auditionne, mardi 16 juillet, trois acteurs incontournables de cette saga qui anime la France depuis que l'ancien ministre du Budget a avoué, le 2 avril dernier, avoir eu un compte bancaire en Suisse. Les ministres de l'Economie, de l'Intérieur et de la Justice seront invités à répondre aux questions de la commission, et c'est bien entendu le témoignage de Pierre Moscovici qui sera le plus attendu.

Ces auditions sont très attendues. Les ministres Manuel Valls, Christiane Taubira et Pierre Moscovici sont attendus, tout au long de la journée de mardi 16 juillet, devant les membres de la commission chargée de faire toute la lumière sur la gestion par le gouvernement de l’affaire Cahuzac.

Trois ministres devant la commission

Le plus attendu de ces ministres est bien entendu Pierre Moscovici, ministre de l’Economie lorsque Jérôme Cahuzac était ministre du Budget. Ce dernier est attendu à 18h15 devant la commission. Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls l’aura précédé à 17h tandis que la Garde des Sceaux Christiane Taubira se sera présentée en fin de matinée.

L’objectif de la commission, qui bouclera ses auditions le lendemain, est d’établir « d’éventuels dysfonctionnements dans l’action du gouvernement et des services de l’Etat », dans la période qui sépare la publication le 4 décembre 2012 par le site Mediapart d’une information selon laquelle Jérôme Cahuzac possèderait un compte en Suisse, et le jour de ses aveux, le 2 avril 2013.

Quel rôle a joué Pierre Moscovici ?

Pour le moment, aucun dysfonctionnement majeur n’a été mis à jour et selon le rapporteur général de la commission chargée de l’enquête, Alain Claeys, « la justice a fonctionné normalement » et sans entrave de l’Etat, durant cette période.

« L’une des questions que nous devons trancher, c’est l’attitude du ministre de l’Economie Pierre Moscovici », a pour sa part déclaré le président de la commission, Charles de Courson le 21 mai dernier, pour qui de nombreuses interrogations persistent quant au rôle que ce dernier a tenu durant cette période et le degré de connaissance que ce dernier a eu tout au long de l’affaire.

Pour lire plus d'articles de JOL Press

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Le site JOL-Press édité par la Société JOL-Press Editions est un site d'information qui propose aux internautes "un autre regard sur le monde". Dans une approche décloisonnée et internationale, JOL-Press apporte son savoir-faire au service de l’information, qu’elle soit médiatique, communautaire ou institutionnelle, en utilisant toutes les possibilités numériques, avec pour seule priorité, la qualité des contenus.

Aucun commentaire à «Affaire Cahuzac : Moscovici, Valls et Taubira devant la commission parlementaire»

Laisser un commentaire

* Champs requis