Air France : 49 euros TTC le billet pour contrer le low-cost ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 2 avril 2015 à 8h33
Air France Prix Billet Nouvelle Grille Tarifaire
39 EUROSAir fRance devrait annoncer à Lyon une nouvelle grille tarifaire avec des prix pouvant baisser jusqu'à 39 euros TTC.

Air France veut se ressaisir mais la compagnie sait que l'avion est parfois hors de prix, surtout chez elle... avec plus de 100 euros voire 200 euros l'allée sur un vol en France, les prix sont loin d'être attractifs. Alexandre de Juniac compte donc casser les prix avec des vols pas chers qui concurrencent le low-cost... et le train. Une stratégie qui pourrait s'avérer gagnante.

Un vol aller à 49 euros ?

Air France et sa filiale régionale Hop ! compte donc proposer, selon une information exclusive du journal Le Parisien, des vols pas chers pour attirer des clients. L'idée de base a été d'unifier la grille tarifaire et la compagnie devrait présenter cette nouvelle stratégie ce jeudi 2 avril 2015 à Lyon. Air France, Hop! ou encore Transavia (sa filiale low-cost) vont donc proposer les mêmes prix.

Et ces prix pourraient bien intéresser les Français : le prix d'appel pour un aller simple est de 49 euros TTC. Le prix d'appel... car par la suite les prix devraient grimper rapidement.

Des prix "hors frais de service"

Le prix du billet est intéressant mais sur Le Parisien Lionel Guérin, patron de Hop! explique que le prix final sera un peu différent de ce qu'annoncé.

S'il y a effectivement 10% de billets disponibles "au prix d'appel" soit 49 euros TTC pour un vol domestique, 55 euros pour certains vols internationaux et même 39 euros pour certaines promotions, il faudra y rajouter tout de même ce qu'on appelle les "frais de service".

Ceux-ci sont fortement variables et dépendent de l'endroit où on achète le billet. Chez Air France, par exemple, ils peuvent atteindre 40 euros (voir plus) en agence de voyage ou agence Air France alors qu'ils ne sont que de quelques euros sur Internet.

A noter tout de même que ces frais de service sont à payer pour n'importe quel vol et leur prix ne change pas.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis