Au Canada, des voitures de luxe sont volées grâce à des AirTag

Par Anton Kunin Modifié le 6 décembre 2021 à 11h51
Airtag Vol Voitures Pistage Vehicules
35 eurosUn AirTag est vendu 35 euros.

Des voitures localisées puis volées grâce à des pisteurs GPS… Guy Hamilton, le réalisateur de James Bond, l’avait imaginé dès 1964… En 2021, cela est bien réel, comme en témoigne cet avertissement lancé par la police canadienne.

AirTag détournés : le pire cauchemar d’Apple s’est réalisé

Les AirTag, ces petits traceurs GPS « made in Apple » que l’on peut glisser dans un sac, attacher à ses clés ou tout autre objet de valeur ont l’air tellement pratiques… Sauf que les criminels ne dorment pas. Eux aussi ont mis cette technologie à profit - il fallait d’ailleurs s’y attendre. La police régionale de York (Canada) révélait le 3 décembre 2021 que des voleurs de voitures avaient pris l’habitude de placer des AirTag sur des voitures garées sur des parking publics, afin de pouvoir suivre leur propriétaire jusqu’à son domicile. Ils se rendaient ensuite dans ces zones résidentielles et prenaient possession des voitures, à l’abri des regards, dans des voies privées le plus souvent.

Rappelons que les AirTag sont de petits traceurs (3,2 cm de diamètre et pesant tout juste 11 g) utilisant Bluetooth et GPS, qu’Apple commercialise depuis avril 2021. Associés à un iPhone, ils peuvent aider le propriétaire à retrouver les objets qu’il aurait égaré : Apple suggère par exemple de glisser un AirTag dans son sac à main et en attacher un autre à ses clés. Toutefois, Apple prévient explicitement que les AirTag ne sont pas destinés à suivre des enfants ou des animaux de compagnie. Et, bien sûr, encore moins la voiture d’autrui…

Des moyens de protéger votre véhicule existent

Mais cela n’arrête bien sûr pas les criminels sans foi ni loi, qui ont vu dans cet objet un moyen de pister des voitures dont ils auraient bien aimé s’emparer. Alors, comment procèdent-ils ? Tout d’abord, ils placent l’AirTag dans un endroit où il aurait peu de chances d’être trouvé par le propriétaire du véhicule. Puis, ils se déplacent jusqu’au véhicule et foncent sa porte avec un tournevis. Ils se servent ensuite d’un appareil électronique similaire à ceux qu’utilisent les mécaniciens dans les garages pour reprogrammer les clés de la voiture. Cet appareil leur permet de faire croire à l’ordinateur de bord de la voiture que les nouvelles clés sont les bons. Une fois cette manipulation réalisée, les malfaiteurs repartent à bord de la voiture ainsi volée.

Alors, peut-on empêcher une telle combine ? Pour cela, la solution la plus simple est d’avoir… un iPhone tout simplement ! Aussi farfelu que cela puisse paraître de prime abord, ce n’est pas une blague : si un iPhone détecte la présence à votre proximité, même en déplacement, d’un AirTag qui ne vous appartient pas, il vous en avertira tout de suite, afin d’empêcher des tentatives de pistage justement. Ensuite, la police de York recommande de mettre un bouchon sur le port d’échange de données de l’ordinateur de bord, afin d’empêcher la connexion de tout appareil extérieur. Enfin, il est recommandé de bloquer le volant du véhicule : cet élément visible découragera certainement les voleurs, qui chercheront des cibles plus faciles.

Laisser un commentaire

* Champs requis