Alstom vend des trains à grande vitesse aux États-Unis

Par Olivier Sancerre Modifié le 28 août 2016 à 18h17
Alstom Amtrak Etats Unis 1
1,8 MILLIARDAlstom a signé un contrat de 1,8 milliard d'euros avec Amtrak.

En matière de transports, les Américains utilisent majoritairement la voiture bien sûr, mais aussi l’avion pour les longues distances. Le train n’est pas spécialement développé, et encore moins les lignes à grande vitesse.

La seule ligne à grande vitesse aux États-Unis relie Boston à Washington, en passant par New York et Philadelphie. 730 km de trajet en tout, qui accueillera bientôt des rames construites par Alstom. Le groupe français a en effet signé Amtrak, l’opérateur de la ligne, un contrat pour 28 nouveaux trains Avelia Liberty, qui remplaceront les rames Acela en service depuis 2000.

28 nouveaux trains pour relier Boston à Washington

Le montant du contrat est de 1,8 milliard d’euros. Un joli coup donc pour Alstom qui, pour l’occasion, se passera des services de Bombardier avec qui il a construit les trains Acela au sein d’une coentreprise (dont le groupe ne possédait que 25%). Amtrak a besoin de nouvelles rames capables de transporter plus de passagers, tout en optimisant ses frais d’exploitation.

Plus de passagers

Les trains Avelia Liberty peuvent emporter 35% de passagers en plus ; ils rouleront à 257 km/h dans un premier temps, avant d’atteindre leur vitesse de croisière de 300 km/h. Actuellement, le temps de transport entre New York et Washington (350 km) est de trois heures. Les rames seront produites à l’usine d’Alstom à Hornell, dans l’État de New York, qui sera agrandie pour l’occasion. 400 emplois y seront créés.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Alstom vend des trains à grande vitesse aux États-Unis»

Laisser un commentaire

* Champs requis