Amazon s’engage à indemniser directement les clients victimes de produits dangereux

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Paul Laurent Modifié le 10 août 2021 à 16h03
Amzon Indemnisation
80%80% des réclamations ne dépassent pas le seuil des 1000 dollars

Le géant américain du commerce en ligne indemnisera désormais directement les clients ayant acheté des produits défectueux, pouvant entraîner “des dommages matériels ou corporels", auprès de vendeurs indépendants.

L’entreprise américaine a annoncé dans un article publié sur son site Internet le 10 août 2021, qu’à partir du 1er septembre 2021, elle “indemnisera directement les clients pour des réclamations inférieures à 1000 dollars”. L’indemnisation peut concerner des réclamations au-delà de 1000 dollars si le vendeur ne répond pas à la réclamation alors qu’Amazon jugerait la plainte valide. 80% des plaintes ne dépassent pas le seuil des 1000 dollars selon Amazon. Cette annonce intervient peu après le dépôt d’une plainte contre Amazon de la Consumer Product Safety Commission (CPSC), une agence américaine de protection des consommateurs.

Les consommateurs pourront déposer plainte auprès d’Amazon directement

Actuellement, lorsqu’un consommateur veut déposer plainte pour un article défectueux, il est encouragé à contacter directement le vendeur. La plateforme américaine accueille un grand nombre de vendeurs tiers qui proposent parfois des contrefaçons, des produits dangereux ou même périmés.

A partir de septembre 2021, les consommateurs pourront désormais déposer plainte auprès d’Amazon directement. Amazon se chargera d’examiner les demandes grâce à son système de détection de fraudes et des abus et avec l’aide d’experts indépendants en fraude à l’assurance. Si la réclamation est jugée valide par Amazon, l’entreprise contactera le vendeur, celui-ci aura le droit de défendre son produit mais s’il ne répond pas, c’est Amazon qui prendra en charge la réclamation.

Des milliers de produits concernés

En juillet 2021, la CPSC déposait une plainte contre Amazon visant à obliger le groupe à assumer la responsabilité du rappel de produits jugés dangereux vendus sur la plateforme. La plainte concerne des milliers d’objets, parmi eux 24.000 détecteurs de monoxyde de carbone défectueux, 400.000 sèche-cheveux ne protégeant pas suffisamment des risques de chocs et d’électrocution. Jusque là, Amazon a affirmé que le site n’était qu’une plateforme regroupant des vendeurs et que l’entreprise ne pouvait pas être tenue pour responsable. Avec cette annonce Amazon estime qu’en soutenant les clients sur la plateforme, quelle que soit la personne qui les vend, “Amazon va au-delà des ses obligations légales et de ce que tout autre marché en ligne réalise aujourd’hui pour protéger les consommateurs”.

Aucun commentaire à «Amazon s’engage à indemniser directement les clients victimes de produits dangereux»

Laisser un commentaire

* Champs requis