Aux États-Unis, Amazon répercutera la hausse des carburants sur les vendeurs

Par Anton Kunin Modifié le 15 avril 2022 à 7h42
Amazon Abonnement Prime Tactiques 2
34%En 2022, Amazon facture 34% ses services Fulfillment, contre 19% en 2014.

La hausse des prix des carburants et autres services associés à la gestion et livraisons de commandes guette Amazon. Aux États-Unis, la firme a pris la décision de répercuter ces coûts sur ses vendeurs indépendants, révèle Bloomberg.

De nouveaux frais pour les vendeurs américains d’Amazon Marketplace

Sale temps pour être vendeur sur Amazon Marketplace… Aux États-Unis, ces derniers se voient prélever toujours plus au titre de frais lorsqu’ils enregistrent une commande via la plateforme. Après déjà une hausse en janvier 2022 du pourcentage prélevé sur chaque commande, le 28 avril 2022 Amazon prélèvera 5% supplémentaires pour compenser l’impact de l’inflation galopante, notamment le coût des carburants.

Ce nouveau prélèvement a été annoncé le 13 avril 2022 dans un mail aux vendeurs américains d’Amazon Marketplace qui utilisent le service Fulfillment by Amazon. (Ce dernier implique que les produits du vendeur soient stockés dans un entrepôt Amazon et que dès lors qu’une commande est enregistrée, Amazon les emballe et les expédie par ses propres moyens.) Les États-Unis connaissent en effet en ce moment une inflation record : en mars 2022, elle s’est élevée à 8,5% sur un an. Du jamais vu depuis 1981 !

Pour Amazon, il est venu le temps de répercuter les hausses des coûts sur les vendeurs

Amazon justifie ces frais supplémentaires en rappelant que l’entreprise avait déjà fait sa part en ayant beaucoup investi depuis le début de l’épidémie de Covid-19. 750.000 nouveaux collaborateurs ont été recrutés depuis mars 2020 pour répondre à une demande en hausse, et le salaire moyen est passé de 15 à 18 dollars. Ces nouveaux frais, seront-ils répercutés sur les clients ? C’est fort probable, même si ce ne sera pas systématique : chaque vendeur décidera lui-même s’il décide de revoir ses prix de vente à la hausse ou se résoudre à limiter sa marge pour faire plus de chiffre d’affaires.

Amazon n’est pas le seul à renchérir son service cette année. Plus tôt en 2022, Uber et Lyft avaient déjà revu les tarifs des courses à la hausse pour compenser aux chauffeurs la hausse des prix du carburant. FedEx et UPS avaient fait de même.

Aucun commentaire à «Aux États-Unis, Amazon répercutera la hausse des carburants sur les vendeurs»

Laisser un commentaire

* Champs requis