Amazon, H&M, ShowroomPrivé… 19 sites épinglés pour de fausses promotions

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 23 février 2017 à 8h00
Argent Achat Internet Amazon Vente Ligne Arnaque Fraude Promotion
10%S'ils continuent les sites usant de fausses promotions pourraient recevoir une amende pouvant atteindre 10 % de leur chiffre d'affaires.

Les achats sur Internet sont devenus une habitude pour des millions de français et peut-être des milliards de personnes dans le monde. Certains grands noms du secteur peuvent désormais se vanter d’avoir conquis la confiance de leurs clients. Amazon, notamment, numéro 1 du secteur, en fait partie. Et il semblerait qu’il en ait un peu abusé.

La DGCCRF met à l’amende 19 sites Internet majeurs du e-commerce

Sur l’édition papier du journal Le Parisien/Aujourd’hui en France publiée ce 23 février 2017, le quotidien dévoile en exclusivité le résultat des enquêtes de la DGCCRF sur la période 2015 - 2016. La répression des fraudes s’est intéressée aux promotions, parfois très agressives, que ces sites proposent afin d’attirer de plus en plus de clients. Il s’avérerait que certaines étaient tout simplement fausses.

Interrogé par Le Parisien, Vincent Designolle, directeur à la DGCCRF, estime tout simplement que « le système de fausses promotions est assez généralisé dans le e-commerce ». Une très mauvaise nouvelle pour les acheteurs qui se font donc régulièrement avoir. « certains annoncent des réductions plus importantes qu’elles ne le sont en réalité, d’autres gonflent le prix de référé pour afficher une plus belle promo » continue le directeur de la répression des fraudes.

Rien d’étonnant dans ces pratiques : tous les acheteurs sur Internet ont appris à se méfier des belles promotions qu’affichent les sites. Ce qui est étonnant c’est que des grands noms du e-commerce les pratiquent.

Amazon, Showroomprivé, Vente-Privée, H&M… tous épinglés pour fraude

L’enquête menée par la DGCCRF et dévoilée par Le Parisien a permis de mettre en évidence plusieurs sites qui ont usé de la technique de la fausse promotion. La DGCCRF, comme l’explqiue Vincent Designolle au Parisien, a pu bénéficier de l’aide de certains concurrents qui lui ont signalé des anomalies dans les prix.

Ainsi, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes a réussi à épingler 19 sites Internet à la renommée nationale voire internationale. Amazon, H&M, Zalando, Vente-privée, Showroomprivé ou encore Grosbill et Comptoir des Cordonniers font partie des sites chez lesquels les équipes de Bercy ont découvert des irrégularités au niveau des promotions affichées.

Au total, la DGCCRF a infligé 2,4 millions d’euros d’amendes à ces 19 enseignes et certaines, selon Le Parisien Aujourd’hui en France, ont déjà payé ; d’autres ont refusé les accusations poussant la DGCCRF a poursuivre ses enquêtes.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Amazon, H&M, ShowroomPrivé… 19 sites épinglés pour de fausses promotions»

Laisser un commentaire

* Champs requis