Ces pays où se faire flasher entraine une amende en France

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 15 février 2016 à 12h00
Radars Pv Etranger Europe Accords Echange Information
74%Les Français ne payent en moyenne que 74 % des PV qu'ils reçoivent.

Les automobilistes, et surtout les autorités, le savent : certains conducteurs se croient tout permis sur les routes françaises, se moquant des radars fixes et mobiles. Ce sont les étrangers, certains que les amendes ne leur parviendront jamais. Et les Français en profitent aussi lorsqu'ils passent la frontière. Sauf qu'en réalité des accords existent au sein de l'Union Européenne et se faire flasher à l'étranger peut entraîner à une amende en France.

11 pays échangent leurs informations avec la France

Les accords entre les pays frontaliers pour résoudre le problème des PV impayés des étrangers sont de plus en plus nombreux. Ces accords permettent au pays en question de recevoir toutes les informations nécessaires à émettre une amende contre le conducteur. La France a signé un accord pour ce type d'échanges avec 11 pays différents.

Le dernier en date, rappelle Le Figaro, n'est autre que le Luxembourg : depuis le 13 janvier dernier les Luxembourgeois qui se font flasher en France reçoivent leur PV. Avant cela, l'accord n'était valable qu'en Moselle et Meurthe-et-Moselle. Les Italiens aussi ne peuvent plus profiter du non-droit : depuis le 1er janvier un accord Italie-France permet de les sanctionner.

Au total, 11 pays sont concernés par ces accords avec la France : l'Italie et le Luxembourg, donc, mais également la Belgique, l'Allemagne, l'Espagne, les Pays-Bas, le Portugal, le Royaume-Uni, la Suisse, la Pologne et la Roumanie.

Et ces accords vont dans les deux sens : un Français qui se fait flasher dans un de ces pays recevra une amende en bonne et due forme.

L'Espagne, championne des amendes en France

Le Figaro a pu obtenir les chiffres concernant ces accords et les amendes inter-pays. Il en ressort que les Espagnols, avec 442 200 PV envoyés par la France en 2015, sont les champions. La Belgique et les Pays-Bas leur emboîtent le pas avec respectivement 382 800 et 338 600 PV en 2015. Mais, bien évidemment, tous ces PV ne sont pas payés.

Si les Néerlandais payent 84 % des PV qui leur sont envoyés par la France (plus que les Français eux-mêmes qui culminent à 74 % de PV payés) les Roumains n'en payent que 24 %. La raison ? Ne pas payer un PV provenant d'un pays étranger n'entraîne pas de sanction : seulement si le conducteur se fait contrôler (et non flasher) sur le territoire français les autorités pourront lui réclamer la somme totale qu'il doit.

Néanmoins, avec 64 millions d'euros récoltés en 2015 selon les données reçues par Le Figaro, donner des amendes aux étrangers s'avère être un business plutôt lucratif pour l'Etat, près de 10 % du montant total des amendes des radars.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis