Budget 2015 : la France fait de la cosmétique pour garder la face

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Denis Payre Publié le 29 octobre 2014 à 8h42

Alors que François Hollande prévoyait à son élection un déficit de 3% pour 2013, il a une première fois repoussé cet engagement à 2015 en obtenant un délai de Bruxelles, puis dernièrement, faute d'avoir fait les réformes nécessaires, à 2017. Pour 2015 le déficit prévu aujourd'hui est de 4,3%.

C'est l'histoire d'un long renoncement aux réformes dans notre pays qui se poursuit, et Bruxelles n'est pas dupe !

Pour ne pas risquer une amende, et après le courrier caché de la Commission de la semaine dernière, M. Sapin vient de proposer 3,6 milliards de réduction de déficit supplémentaire. Mais sans ajouter de nouvelles « économies » au 21 milliards déjà prévus (qui ne sont en fait pas des économies mais des moindre hausses puisque la dépense publique augmentera encore de 14 milliards en 2015 !).

Ce tour de passe-passe est rendu possible grâce à des révisions d'hypothèses conjoncturelles (comme la baisse de la charge de la dette) qui n'ont rien à voir avec la performance du pays et sont très hasardeuses !

La cosmétique ne fait pas une politique économique et tout cela ne peut pas durer !

Il est temps de faire de vraies réformes dans notre pays et de baisser significativement la dépense publique.

Nous Citoyens propose de vraies réformes structurelles pour redresser notre pays, avec comme objectif une baisse de 200 milliards de la dépense publique sur 5 ans afin de revenir dans la moyenne européenne des prélèvements obligatoires et de viser un budget à l'équilibre.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Denis Payre est le fondateur de Business Objects, l'un des leader mondiaux de la gestion des bases de données racheté par l'allemand SAP. Il est également le fondateur de la messagerie Kiala, et co-fondateur de Croissance Plus dont il a aussi été président.

Aucun commentaire à «Budget 2015 : la France fait de la cosmétique pour garder la face»

Laisser un commentaire

* Champs requis