62 % des Français sont opposés à l’annulation de la dette grecque

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 6 décembre 2012 à 18h36

Angela Merkel a lancé un ballon d'essai la semaine dernière, envisageant une annulation partielle ou totale de la dette grecque pour l'aider à repartir.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Français ne sont pas encore convaincus. Selon l'enquête réalisée par Toluna QuickSurveys pour Economiematin.fr le 6 décembre, 48 % des personnes interrogées sont opposées à l'idée d'une annulation de la dette grecque, face à 30 % qui y sont favorables, et 21 % sans opinion.

En ne conservant que les avis exprimés, ce sont cette fois 62 % des personnes interrogées qui sont opposées à l'idée de remettre la dette grecque, contre 38 % d'avis favorables.

Toluna QuickSurveys a également posé la question pour la dette espagnole pour Economiematin.fr, et sans surprise, les réponses sont très proches. 66 % des personnes interrogées sont opposées à un grand jubilé sur la dette espagnole, contre 34 % d'avis favorables.

On comprend aisément la réticence des Français à l'idée d'accepter que l'on abandonne certaines créances, mais pas d'autres. Le jubilé, qui intervenait tous les cinquante ans chez les juifs, remettait toutes les dettes, sans distinction, mettant ainsi tout le monde à égalité. Mais dans un schéma ou seule les dettes des moins vertueux et des plus menteurs serait remise, le sentiment d'injustice et d'incompréhension rendrait la décision -politiquement et économiquement pragmatique-très délicate à faire accepter par tous les autres... qui devraient continuer à payer, et payeraient même plus, pour avoir prété de l'argent parti en fumée.

Retrouvez ci-dessous les résultats complets de cette enquête :

sondagedette1

sondagedette2
Fiche Technique :
Etude réalisée auprès d’un échantillon de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus pour EconomieMatin.fr par Toluna Quicksurveys. Mode d’interrogation : L’échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview). Dates de terrain : les interviews ont été réalisées le jeudi 6 décembre 2012.

A propos de Toluna :
Leader mondial indépendant des panels et solutions d'enquêtes en ligne, Toluna réalise chaque année plus de 20 millions d'interviews pour les professionnels des études et du Marketing. Créée en France en 2000, la société compte aujourd'hui 850 salariés répartis sur 17 bureaux dans le monde.

https://www.quicksurveys.com

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «62 % des Français sont opposés à l’annulation de la dette grecque»

Laisser un commentaire

* Champs requis