Telco : quelle sera la « killer app » pour retrouver une place centrale face aux GAFAM ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Emmanuel Dubois Modifié le 25 novembre 2019 à 8h45
Smartphone Virus
7 MILLIARDSIl y a plus de 7 milliards d'abonnements à un réseau mobile dans le monde.

Par leurs investissements massifs dans la 2G et la 3G, les acteurs des télécommunications (Telco) ont été les principaux artisans de la première révolution web au début des années 2000. Un rôle de premier ordre aujourd’hui relégué au second plan face à la force de frappe et à la puissance d’innovation des GAFAM. Toutefois, dans ce contexte « d’hyper domination », l’arrivée imminente de la 5G pourrait bien bouleverser la donne et permettre aux Telco de retrouver une place centrale.

Avec 3,4 milliards de dollars d’actifs et 1 500 milliards de dollars de recettes en 2017(1), les Telco continuent de façonner l’économie mondiale, à l’image du nombre d’abonnements à un réseau mobile (plus de 7,76 milliards) et à une offre internet fixe (plus d’un milliard) qui ont littéralement explosé depuis 2000(2). Une croissance exponentielle qui a donné naissance au business model moderne des entreprises établi sur les big data : début 2018, 2,5 trillions de bytes étaient ainsi générés par jour(3).

Dépassés par manque d’anticipation

Pour autant, les Telco semblent aujourd’hui dépassés par de nombreux acteurs disruptifs, à commencer par les GAFAM et leur concept de « store » d’applications et autres services cloud innovants. Des géants aujourd’hui en passe de s’affranchir totalement des structures traditionnelles en développant leurs propres infrastructures télécoms !

Et les GAFAM ne sont pas les seuls à disrupter le marché. En effet, les Telco doivent également faire face à la concurrence directe de nouveaux acteurs dits « Over-The-Top » (ou OTT), tels que Netflix ou WhatsApp, et de leurs services de vidéos à la demande ou de messagerie instantanée. En janvier 2019, près de 6 milliards d’utilisateurs se partageaient ainsi entre les différentes plateformes mobiles de partage d’informations en live(4).

Et si la 5G était la norme providence ?

Difficile alors pour les Telco de tirer leur épingle du jeu. Pas si sûr ! Car l’arrivée imminente de la 5G – avec la promesse de débits 10 fois plus élevés que ceux de la 4G et un temps de latence quasi nul – va révolutionner le quotidien des utilisateurs. L’opportunité pour les Telco de revenir sur le devant de la scène ? En effet, si le défi du déploiement réseau est de taille, il pourrait également s’avérer synonyme de nouvelles perspectives de développement BtoB. On estime ainsi à 15 milliards d’euros les bénéfices susceptibles d’être dégagés en 2025 par les Telco grâce à cette nouvelle génération de communications sans fil(5).

S’il reste difficile de prédire aujourd’hui quel sera l’usage star de la 5G demain – objets connectés, domotique, voitures connectées, smart cities… –, il n’est pas présomptueux de penser que c’est de l’IoT qu’émergera la future « killer app ». Une application qui, pour autant, ne sera pas nécessairement aussi sophistiquée et révolutionnaire que l’était le SMS au début des années 2000. L’innovation technique ne garantit pas l’adhésion massive du grand public !

Des Telco face au défi de la data analyse

Voilà où réside la principale opportunité pour les Telco de séduire les utilisateurs et de faire la différence face aux GAFAM : en misant sur les capacités ultra poussées de la 5G et sur les nouveaux usages les plus pertinents. Toutefois, cette reconquête du marché n’est pas sans nécessiter une évolution significative de leur offre : proposition de nouveaux services, amélioration de la performance, optimisation de la gestion des réseaux... La 5G pourrait notamment offrir un avantage concurrentiel majeur dans la sécurisation des données, domaine dans lequel les acteurs des télécommunications restent peu présents, alors que leurs clients accordent une importance croissante à ce sujet(6) : 72 % d’entre eux se montrent encore très prudents quant à la divulgation de leurs informations personnelles et financières sur internet.

Comment alors les Telco peuvent-ils redevenir compétitifs ? En s’appuyant sur la mine d’informations privilégiées qu’ils récoltent, allant de l’utilisation des réseaux aux achats et aux préférences de leurs clients. La « killer app » de la 5G se cacherait-elle alors dans la data à disposition des Telco ? À l’évidence, la réponse à cette question requiert un fort investissement de leur part non seulement en matière d’exploitation et d’analyse des données, mais aussi quant à la mise en place de stratégies data globales.

1) Forbes, 2018, « Beyond connectivity: three strategies for telecom growth » - https://www.forbes.com/sites/insights-intelai/2018/09/21/beyond-connectivity-three-strategies-for-telecom-growth/

2) ICT, 2017, Facts and Figures – https://www.digitalmarketingcommunity.com/researches/ict-facts-and-figures-2017-itu/

3) IBM Marketing Cloud, 2017, 10 key marketing trends for 2017

4) Statista, 2019 – https://fr.statista.com/statistiques/564407/applis-de-messagerie-mobiles-les-plus-populaires-dans-le-monde-en/

5) IBC, 2019, Telco leaders bullish on benefits of 5G – https://www.ibc.org/publish/telco-leaders-bullish-on-benefits-of-5g/3617.article

6) EY, 2019, Decoding the digital household – https://www.ey.com/uk/en/services/specialty-services/ey-decoding-the-digital-home-2019

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Emmanuel Dubois est directeur général des ventes et marketing et co-fondateur d’Indexima, un éditeur de logiciel français qui permet aux entreprises d’accéder à toutes leurs données pour simplifier et accélérer l’analyse et la data science, grâce à une technologie unique d’indexation combinée à du machine learning. Emmanuel est en charge d’une équipe de cinq personnes dédiés à la vente, aux partenaires et au marketing.

Laisser un commentaire

* Champs requis