Après les armes, Kalachnikov se lance dans les véhicules électriques civils

Par Marie-Eve Jamin Modifié le 23 août 2018 à 9h16
Achat Voiture Electrique Conseils Automobile
80Kalachnikov lance une voiture électrique pouvant rouler à 80 km/h.

Le célèbre groupe Kalachnikov a annoncé qu'il allait commercialiser des véhicules civiles électriques, lors de l'ouverture du salon Forum-Armée. Une moto pouvant atteindre 100 km/h avec une autonomie de 150 km et une voiture qui roulera à 80 km/h devraient ainsi débarquer dès 2019.

Kalachnikov va commercialiser une moto et une voiture électriques

Voici une nouvelle étonnante venant tout droit de Russie. Le groupe Kalachnikov veut se diversifier et va bientôt commercialiser des véhicules civiles électriques. Une moto pouvant atteindre 100 km/h avec une autonomie de 150 km et une voiture qui roulera à 80 km/h (parfait pour la France !). Selon les dires de ses dirigeants, il s'agit d'une façon pour le groupe de se soucier de l'avenir de la planète.

Ainsi, lors du salon Forum-Armée 2018 qui a ouvert ses portes le 22 août non loin de Moscou, le groupe Kalachnikov a annoncé ne plus se restreindre au domaine militaire, mais vouloir étendre ses activités. « Nous parlons d’électromobilité car nous comprenons que tôt ou tard le moteur va disparaître. Nous recherchons des solutions pour les clients autour d’un moteur électrique tout en respectant l’environnement » a expliqué Vladimir Dmitriev, le PDG du groupe à Euronews.

De premiers véhicules civils qui devraient débarquer sur le marché russe dès 2019

Pour rappel, le groupe russe, mondialement connu pour la production de ses armes, notamment ses AK47, a déjà commercialisé des véhicules. En effet, sous la marque IZh qui commercialise des motos depuis les années 1920, Kalachnikov avait déjà présenté des motos électriques pour la police ou l’armée. Et on peut dire que l'entreprise est ambitieuse.

Le groupe a profité de ce salon pour annoncer vouloir devenir ni plus ni moins que le leader sur le marché des véhicules électriques en Russie. Le groupe Kalashnikov Concern possède trois filiales : Kalashnikov (armes militaires et civiles) ; Baikal (armes de chasse), et Izhmash (tir sportif). Grâce à ces deux productions, qui devraient débarquer en Russie dès 2019, Kalachnikov se diversifie et donne une nouvelle image.

Journaliste depuis dix ans, j'essaie de transmettre ma passion pour l'actualité au quotidien. Je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Aucun commentaire à «Après les armes, Kalachnikov se lance dans les véhicules électriques civils»

Laisser un commentaire

* Champs requis