Insolite : Il arnaque l’assurance-vieillesse de plus de 150 000 euros

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 28 août 2013 à 8h07

Puis il meurt… Impossible désormais de poursuivre en justice cet homme de 61 ans, domicilié à Montpellier et mort à la mi-août.

L'argent était sous le matelas du canapé-lit

L'histoire est insolite. A la mort de l'individu, ses 3 soeurs, venues d'Algérie, se rendent dans son appartement de Montpellier pour le vider. Quelle n'est pas leur surprise en découvrant, sous le canapé-lit de l'habitation, la somme de 156 000 euros, en billets de 500 euros. Ne sachant que faire de cet argent, pour le moins douteux, elles préviennent alors la police.

L'homme utilisait la carte de crédit de son père décédé

L'enquête des forces de l'ordre a révélé l'ampleur de l'arnaque. L'homme escroquait l'assurance-vieillesse depuis 1995, date du décès de son père. Ayant dissimulé la mort du père, il recevait toujours l'argent versé par l'assurance-vieillesse via une carte de crédit et une carte Vitale, toujours valides, au nom du père. L'homme n'avait plus qu'à retirer chaque mois, en liquide, les sommes versées sur le compte bancaire en question.

Le père de l'escroc avait tout organisé avant sa mort

Le plus étonnant dans l'histoire, c'est que le père, mort à 80 ans, avait lui-même mis en place cette supercherie, pour subvenir, généreusement, aux besoins de son fils. Un bas de laine financé par les bons soins de l'assurance-vieillesse, mais dont l'individu ne pourra profiter désormais.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Insolite : Il arnaque l’assurance-vieillesse de plus de 150 000 euros»

Laisser un commentaire

* Champs requis