Arnaque : E.Leclerc n’offre pas de coupon de 140 euros de courses

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 8 juin 2020 à 14h18
Arnaque Mail Free Smartphone
70%Le chômage partiel ne rapporte que 70% du salaire brut.

Le déconfinement et le retour à une vie à peu près normale signent également le retour des arnaques un peu « bidon », mais qui font régulièrement des victimes. En ce début de mois de juin 2020, c’est l’enseigne E.Leclerc qui en fait les frais avec un nouveau « coupon pour 140 euros de courses offertes ».

Pas de chèque cadeau en échange du partage d’une publication Facebook

La technique est toujours la même et elle revient régulièrement, les pirates semblant, pour le coup, manquer d’imagination. Mais si elle revient, c’est probablement parce qu'elle fonctionne encore et toujours, malgré les mises en garde.

Sur Facebook, depuis le 5 juin 2020, des utilisateurs partagent une publication censée provenir des magasins E.Leclerc et qui propose de gagner un bon d’achat de 140 euros de courses. Une offre alléchante alors que le pouvoir d’achat des Français, en particulier les ménages les plus fragiles, a chuté avec le confinement et le chômage partiel massivement mis en place par les entreprises.

Malheureusement, et sans surprise, ce n’est pas une vraie promotion de la part des magasins E.Leclerc. Il s’agit d’une arnaque… et quelques indices le prouvent.

Une arnaque pour vous voler vos informations personnelles

Le lien partagé sur Facebook renvoie sur un site à l’URL quelque peu louche puisqu’elle se termine par « best.grabastart ». Rien à voir avec une URL officielle des magasins E.Leclerc. Et que dire de la qualité de la langue française du site, rempli de mauvaises traductions de l’anglais, fautes d’orthographe et même mots qui ne veulent strictement rien dire ? Si on peut supposer que même sur le site officiel des magasins E.Leclerc il puisse y avoir des coquilles et fautes de frappe, il est au moins écrit en français.

L’arnaque se dévoile ensuite lorsque le site vous demande de partager à votre tour la publication pour obtenir le chèque-cadeau de 140 euros et lorsqu’il vous demande vos données personnelles : c’est ce que cherchent les pirates afin de les revendre ou de lancer des campagnes de phishing plus sournoises visant, par exemple, à obtenir vos coordonnées bancaires. Un seul conseil, et toujours le même : ne donnez jamais vos données personnelles sans être certain à 200% que le site est réel et ne partagez pas les publications qui puissent paraître louches.

D’ailleurs, dernière preuve et pas des moindres qu’il s’agit d’une arnaque, le compte Facebook du gouvernement luttant contre la cybermalveillance a publié une mise en garde au sujet de cette « offre » qui n’en est pas une.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio