Vers l’arrêt de la diffusion de BFM TV et des chaînes d’Altice sur les box de Free

Par Olivier Sancerre Modifié le 14 août 2019 à 22h14
Free Altice Bfmtv 1
4 MILLIONSFree devrait payer 4 millions d'euros pour la diffusion des chaînes d'Altice.

BFM TV, RMC Découverte et RMC Story ne seront plus diffusés sur les Freebox à partir du vendredi 16 août. Free et Altice, le propriétaire des trois chaînes, ne parviennent pas à s'entendre.

Le paysage audiovisuel français est de nouveau secoué par une menace d'arrêt de diffusion de plusieurs chaînes depuis une box internet. En l'occurrence, Free va couper le flux de BFM TV, RMC Découverte et RMC Story, trois chaînes du groupe Altice, à partir de ce vendredi. Les deux entreprises ont trouvé un accord financier, soit 4 millions d'euros que l'opérateur peut reverser au propriétaire des chaînes de télévision. Mais la finalisation bute sur des aléas juridiques : Free ne veut payer que pour les services supplémentaires (le replay, entre autres), pas pour le flux en direct. Or, Altice ne propose qu'un « bloc » unique afin d'éviter la scission de son offre.

Diffusion du direct et des services

Rien n'empêcherait en effet Free de diffuser le direct uniquement, en laissant de côté le service de télévision de rattrapage proposé par Altice… en ne payant plus rien. Alain Weill, le PDG d'Altice France, a expliqué au Figaro qu'il ne voulait pas « prendre le risque » de séparer son offre : « il est logique que les opérateurs télécoms reversent une petite partie de leur valeur aux éditeurs de contenus ». Il n'y a pas que Free qui se fasse tirer l'oreille, Orange est aussi dans ce cas.

Alternatives

Les abonnés Free devront donc trouver des solutions alternatives pour continuer à regarder ces trois chaînes, qui cumulent 6,3% de part d'audience nationale sur la saison 2018/2019, tous supports confondus. La TNT est toujours disponible, tout comme la diffusion satellite quand c'est possible, ainsi que les applications des chaînes.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis