Internet : Adieu Hotmail.fr, bonjour Outlook.com

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 19 février 2013 à 6h28

Certains ont la même adresse mail depuis au moins aussi longtemps que leur numéro de téléphone mobile, et l'idée d'en changer n'est même pas envisageable tellement les deux font partie intégrante de leur vie quotidienne. Et pourtant, les utilisateurs d'Hotmail vont bien devoir s'y résoudre prochainement. La messagerie gratuite phare de Microsoft lancée en 1996 cède aujourd'hui la place à Outlook.com, prenant le nom du logiciel de messagerie intégré à la suite bureautique Office. 290 millions de personnes sur la planète, dont 14 millions en France, disposent d'une adresse mail Hotmail, qui progressivement deviendra Outlook.com en expédition comme en réception.

Dans le même temps, Live Messenger, la messagerie instantanée de Microsoft, se suicide également pour être remplacée par la messagerie instantanée intégrée dans Skype, racheté par Microsoft fin 2011. La migration se fera courant avril.

Pour les utilisateurs, le changement sera bien sûr d'abord celui des adresses et identifiants à communiquer. Sur Skype, c'est très simple, il n'y a pas d'extension juste un pseudonyme. Sur Outlook.com, l'interface va considérablement changer, pour ressembler, évidemment, à celle des outils de la suite bureautique Office. A noter que l'interface est concue pour parfaitement bien fonctionner sur les tablettes, ce qui n'est pas toujours le cas de tous les services web, où les menus se dérobent ou réagissent mal par exemple.

La raison principale de ce changement viendrait de la concurrence des réseaux sociaux Facebook et Twitter, et de la messagerie Gmail, qui taillent des croupières à Live Messenger pour la communication instantanée et à Hotmail pour les échanges de messages entre amis. Microsoft espère endiguer cet exode d'usage, en ajoutant de nouvelles fonctionnalités à Hotmail/Outlook tout en supprimant une partie des espaces publicitaires affichés jusqu'ici sur les pages d'Hotmail et de Live Messenger.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).