Assurance vie : comment investir en temps de crise ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Gilles Belloir Modifié le 1 avril 2022 à 5h49
Assurance Vie Scpi Contrat
4,5%L'inflation en France en mars 2022 a été de 4,5%.

Bien investir son épargne alors que la période se trouve chahutée est tout sauf évident. Voici quelques principes de bon sens pour y parvenir, par tous les temps.

Crise sanitaire, remontée de l’inflation, conflit en Ukraine… on a connu période plus calme que celle que nous vivons actuellement. Sans surprise, les marchés financiers ne sont pas restés de marbre face à ces tensions et ont montré quelques signes d’inquiétudes. Le CAC 40, indice phare de la Bourse de Paris, a ainsi perdu plus de 15% de sa valeur entre le 1er janvier et le 7 mars 2022 pour se reprendre ensuite d’environ 10% en l’espace de quinze jours. Alors comment bien investir son épargne dans cet environnement volatil ?

Respecter son profil d’investisseur

Êtes-vous plutôt du genre très prudent avec votre épargne quitte à ne pas gagner grand-chose ? Envisagez-vous une prise de risque limitée pour en dynamiser le potentiel de progression ? Ou à l’inverse, privilégiez-vous la performance à tout prix quitte à prendre beaucoup de risques ? Pas si simple à dire sans avoir réalisé un examen sérieux de sa situation personnelle.

Pour vous guider et déterminer au mieux le type d’investisseur que vous êtes, vous devez déterminer votre profil financier (prudent, équilibré, dynamique ou offensif). Plusieurs critères sont à prendre en compte : votre âge, votre situation familiale et patrimoniale, vos connaissances financières, la nature de votre projet, votre horizon d’investissement ou encore votre degré de tolérance au risque.

Respecter ce profil financier dans le temps est fondamental pour traverser sereinement les crises et être en mesure d’assumer les à-coups, inévitables sur les marchés financiers. C’est en outre un excellent moyen d’éviter de prendre des décisions précipitées ou d’être influencé par des facteurs irrationnels.

Diversifier ses placements

En assurance vie deux grands types de supports d’investissement cohabitent. Le classique fonds en euros sécurisé mais peu performant et les supports en unités de compte non garantis mais potentiellement plus performants que le fonds en euros.

Si votre profil financier accepte une dose de risque, vous devrez alors sélectionner des supports en unités de compte. Les contrats d’assurance vie les plus modernes donnent accès à une grande variété de choix, tant sur les classes d’actifs (actions, obligations, immobilier…) que sur les zones géographiques (France, Europe, Etats-Unis…). Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier est un principe de base pour disposer d’un contrat d’assurance vie robuste dans le temps.

Bien sûr si ce travail de sélection vous rebute, il est possible d’opter pour des solutions clés en main. Une gestion dite pilotée est couramment proposée en assurance vie. Son principe : déléguer la sélection et le suivi des supports financiers de votre contrat à des experts qui veilleront à respecter votre profil d’investisseur.

Investir régulièrement

On ne le répétera jamais assez : rien n'est jamais sûr lorsqu'il s'agit d'anticiper l'évolution des marchés financiers. Pourtant, il est courant qu’un investisseur se sente très optimiste quand ces derniers sont déjà très chèrement valorisés et à l’inverse très pessimistes lorsqu’ils ont connu de fortes baisses. Pour éviter de prendre le risque de placer toute son épargne au pire moment, un moyen simple et efficace consiste à échelonner ses investissements, sans tenir compte des conditions de marché. En multipliant les « points d’entrée » vous lissez le prix moyen d’acquisition et évitez ainsi d’investir en une seule fois au plus haut.

Deux options s’offrent alors à vous : mettre en place des versements réguliers - tous les mois ou tous les trimestres – sur des supports en unités de compte de votre contrat, ou utiliser des options de gestion qui prennent la forme d'arbitrages automatiques. Par exemple l’option « investissement progressif » qui vise à arbitrer progressivement une partie du fonds en euros vers des supports en unités de compte.

En suivant cette rigueur d’investissement, et en laissant de côté les biais comportementaux, vous ferez partie des rares épargnants à continuer d’investir durant les phases de repli. A long terme, c’est un très bon moyen de booster la performance de votre contrat et de profiter pleinement des périodes chahutées.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Gilles Belloir est directeur général du courtier Internet en assurance vie Placement-direct.fr. Gilles Belloir est ingénieur de formation, diplômé d'un Mastère spécialisé HEC- Ecole des Mines de Paris et membre qualifié de l’Institut des Actuaires. De 2003 à 2007, il est consultant en finance et contrôle gestion pour le géant américain du conseil Accenture. Entré chez SwissLife en 2007, il est responsable au sein de la Direction Actuariat chez SwissLife France jusqu’en 2015.

Aucun commentaire à «Assurance vie : comment investir en temps de crise ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis