Assurance auto : bien choisir pour moins payer

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 8 juin 2022 à 15h52
Assurance Vie Scpi Contrat
670 EUROSEn moyenne, une assurance tous risques pour une voiture électrique coûte 670 euros par an.

Avec l’inflation qui explose en France et les budgets des ménages qui sont de plus en plus serrés, faire quelques économies sur les contrats d’assurance n’est pas mal venu. Mais pour ce faire, il faut bien choisir en fonction de ses besoins et des risques que l’on veut assurer.

Une assurance auto se doit d’être bien choisie

Si prendre un contrat d’assurance pour sa voiture est obligatoire en France (ce qui n’est pas le cas partout dans le monde) et ne pas en avoir vous met en infraction, cela ne signifie pas qu’il faille prendre le premier contrat venu. Bien au contraire : bien choisir peut permettre de faire quelques économies.

Par exemple, une assurance jeune conducteur va coûter plus cher qu’une assurance pour une personne qui conduit depuis plusieurs années, mais il est possible de faire baisser la facture mensuelle en réduisant le kilométrage annuel. Peut-être n’avez-vous besoin que de rouler 10.000 kilomètres dans l’année ? Auquel cas, une assurance kilométrage illimité sera inutile.

Combien coûte une assurance auto en France ?

Prendre une formule qui convient le mieux à votre situation peut permettre de fortement réduire la prime. Or, celle-ci est élevée : il faut compter aisément plusieurs centaines d’euros par an, soit plusieurs dizaines d’euros par mois, pour un contrat d’assurance. Des prix qui varient, par ailleurs, de région en région et de ville en ville, les assureurs prenant en compte toute une série de facteurs dans leurs calculs. Le risque de vol, par exemple, est ce qui fait exploser les primes dans les grandes villes comme Lyon, Paris ou Marseille.

Naturellement, il y a aussi le problème du bonus-malus : une assurance pour malussé va coûter plus cher qu’une assurance pour un conducteur qui n’a jamais fait d’accident responsable. Les assureurs considèrent en effet qu’un conducteur ayant déjà fait un accident est plus susceptible d’en faire un nouveau, ce qui n’est pas forcément juste ni la réalité.

Laisser un commentaire

* Champs requis