Assurance obsèques : alléger les proches au moment du deuil

4000 EUROS
Il faut compter environ 4.000 euros pour une crémation ou une
inhumation en France.

Le moment du deuil est toujours douloureux. Mais à cette souffrance, naturelle, s’ajoute pour les proches une flopée de pratiques administratives liées au décès : succession, déclarations diverses, contact des entreprises et organismes. Parmi les plus pressantes : l’organisation des obsèques. Outre être complexe, elle représente également une dépense immédiate… heureusement, des solutions existent pour alléger la charge mentale des proches.

L’assurance obsèques : prévoir pour simplifier la vie

Que ce soit très tôt ou sur la fin de vie, selon les sensibilités de chacun, la question de l’assurance obsèques peut se poser. Cette dernière permet en effet de couvrir en amont les frais concernant les funérailles, ce qui allège a minima les proches en termes financiers. Car, malheureusement, un enterrement peut coûter cher : on estime qu’il faut compter environ 4.000 euros en moyenne. Et uniquement pour l’inhumation ou la crémation.

De plus, comment être certain que ses dernières volontés soient respectées ? Dans les conditions de l'assurance obsèques, celles-ci peuvent être spécifiées, dans une certaine mesure, et en prévoir le coût permet qu’elles soient financées.

Deux types de contrats d’assurance obsèques : en capital ou en prestations

Si certaines personnes veulent laisser la liberté aux proches d’organiser les funérailles comme ils le souhaitent, d’autres ont une idée précise de ce qu’elles veulent. C’est pour cette raison qu’il existe deux types de contrats bien différents d’assurances obsèques.

Le plus simple, c’est celui en capital : en une fois ou selon un échéancier, le capital destiné aux funérailles est mis de côté afin de les financer. Les proches pourront ainsi se servir de la somme pour payer tout ou partie de la cérémonie, selon le montant disponible et les services demandés. Si la somme placée est supérieure au coût de la cérémonie, ils recevront la différence.

Pour celles et ceux qui ont une idée précise de la cérémonie qu’ils souhaitent, un autre contrat existe : celui en « prestations ». Les dernières volontés y sont précisées dans le détail et sont chiffrées, et l’argent nécessaire là aussi mis de côté.

assurance obseques


A découvrir