Assurance vie : face à la baisse des rendements, donnez plus de sens à votre épargne

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Gilles Belloir Publié le 1 février 2021 à 16h59
Assurance Vie Rendement Baisse Epargne
62%62% des épargnants accordent de l'importance aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements.

Année après année, le traditionnel fonds en euros sécurisé voit son rendement s'éroder. Le moment de faire évoluer l'allocation financière de votre contrat d'assurance vie est peut-être venu en lui donnant par exemple une dimension socialement responsable.

C'est un secret de polichinelle ! Dans un contexte de taux d'intérêt historiquement bas, voire négatifs, le traditionnel support en euros garanti en capital s'essouffle. Après avoir réalisé une performance moyenne, brute des prélèvements sociaux (17,2%), de 1,80% en 2018 et de 1,50% en 2019 selon la Fédération française de l'assurance, le rendement moyen des fonds en euros devrait afficher un nouveau repli en 2020.

Pour envisager une meilleure performance de votre épargne, vous devez vous orienter vers des supports d'investissement en unités de compte, potentiellement plus performants, mais qui présentent un risque de perte en capital. C'est alors l'occasion de s'intéresser aux solutions d'investissement socialement responsable (ISR). Un bon moyen de donner un supplément d'âme à votre épargne sans pour autant délaisser la performance.

Plus de 600 fonds ont obtenu le Label ISR

L'ISR se définit comme un placement qui vise à concilier performance économique et impact social et environnemental, en finançant les entreprises et les entités publiques qui contribuent au développement durable, quel que soit leur secteur d'activité.

L'intérêt des épargnants pour ce type de placement financier est très fort. Ils sont 62% à accorder de l'importance aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements, selon un sondage IFOP publié par le FIR (Forum pour l'investissement responsable) à l'automne 2020. Malheureusement, l'ISR est encore assez méconnu des épargnants. Deux tiers d'entre eux n'en ont jamais entendu parler.

Pour permettre aux épargnants d'identifier plus facilement les placements socialement responsables, le ministère de l'économie a lancé en 2016 le Label ISR. Ce Label oblige les gérants à investir dans des sociétés plus vertueuses que la moyenne au regard des critères ESG (Environnement, Social, Gouvernance). Signe que la tendance est bien ancrée, de plus en plus de supports d'investissement revendiquent ce type d'approche dans leur gestion. Début janvier 2021, plus de 600 fonds avaient déjà obtenu le Label ISR (26 pour le Label Greenfin qui exclut notamment les investissements dans le nucléaire ou les énergies fossiles).

Une accessibilité accrue dans l'assurance vie

Leur accessibilité dans les contrats d'assurance vie est aussi en croissance. Depuis la loi Pacte, chaque contrat d'assurance vie conclu à partir du 1er janvier 2020 doit proposer au moins un fonds labellisé ISR ou Greenfin dans son offre de supports d'investissement en unités de compte. De nombreux assureurs n'ont pas attendu ce nouveau cadre pour enrichir leur gamme de fonds ISR :

Afin de faciliter l'accès à ce type d'investissement au plus grand nombre, de nouvelles solutions clés en main se développent en assurance vie. Elles prennent alors la forme d'une gestion dite pilotée. Dans ce cas, vous déléguez la sélection et le suivi des fonds à des experts des marchés financiers tout en conservant une approche ISR de votre investissement.

Grâce à des orientations et des styles de gestion variés, vous pouvez aisément adopter une approche responsable de vos placements tout en respectant votre profil d'investisseur. Il serait dommage de s'en priver !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Gilles Belloir est directeur général du courtier Internet en assurance vie Placement-direct.fr. Gilles Belloir est ingénieur de formation, diplômé d'un Mastère spécialisé HEC- Ecole des Mines de Paris et membre qualifié de l’Institut des Actuaires. De 2003 à 2007, il est consultant en finance et contrôle gestion pour le géant américain du conseil Accenture. Entré chez SwissLife en 2007, il est responsable au sein de la Direction Actuariat chez SwissLife France jusqu’en 2015.

Laisser un commentaire

* Champs requis