L’assurance vie a été très populaire en 2019

Par Olivier Sancerre Modifié le 27 janvier 2020 à 12h01
Assurance Vie Bilan 2019 1
1788 MILLIARDSLes encours de l'assurance vie s'établissent à 1 788 milliards d'euros en 2019.

Des versements en hausse et des encours qui crèvent le plafond : c'est le bilan annuel pour l'assurance vie, dont les épargnants français sont très friands.

Le bilan 2019 de la Fédération française de l'assurance est très positif pour l'assurance vie. Les versements réalisés l'an dernier par les Français ont atteint près de 26 milliards d'euros, un chiffre qui se compare favorablement aux 21,5 milliards de 2018, une année déjà qualifiée de solide. Durant le seul mois de décembre, les épargnants ont apporté 11,8 milliards d'euros, pour une collecte nette (les dépôts moins les retraits) de 800 millions d'euros. En décembre 2018, le secteur avait essuyé une déconnecte de 700 millions. « L'assurance vie est toujours aussi populaire auprès des Français », se réjouissent les professionnels du secteur. Et ce, malgré des rémunérations très basses pour les fonds euros, les plus souscrits par les épargnants.

Cap vers des produits plus rémunérateurs

Les fonds euros garantissent le capital et les intérêts, tout en offrant une grande mobilité des fonds. Mais les rémunérations sont de plus en plus difficiles à livrer en raison des taux d'intérêt bas, voire négatifs. Ces fonds investissent notamment dans les obligations d'entreprise ou d'État, peu risquées… mais qui rapportent très peu. C'est pourquoi les compagnies d'assurance poussent leurs clients vers des fonds en unités de compte, plus rémunérateurs (ils sont investis dans des titres plus risqués comme les actions) mais pour lesquels le capital n'est pas garanti. Les Français ont visiblement compris l'intérêt de ces fonds : 41% de la collecte totale en décembre dernier, soit 4,8 milliards d'euros, provenait de ce type de fonds.

Le gouvernement suit la voie

Plusieurs compagnies d'assurance ont d'ailleurs purement et simplement réduit le taux de rémunération de leurs fonds en euros afin de pousser les épargnants à se montrer plus aventureux. C'est un message que le gouvernement veut également faire passer, car ces fonds permettent de financer les entreprises et plus globalement, l'économie. D'ailleurs, plusieurs produits d'épargne ont été créés et rafraîchis récemment, comme l'assurance vie Eurocroissance, le PEA (plan d'épargne actions) et le plan épargne retraite.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis