Attention aux arnaques à la sortie des magasins

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 10 mars 2021 à 12h36
Arnaque Sortie Magasins Cheque
120€Les escrocs souhaitaient voler à la victime la somme de 120 euros en lui demandant de régler la somme en espèces.

Je ne vous avais pas parlé d’arnaque depuis un petit bout de temps, mais celle-ci vaut le détour. Je vous en parle parce qu’il est fort probable qu’elle inspire d’autres petits malins.

Un paiement demandé en liquide

La mésaventure est arrivée à une octogénaire samedi dernier, près de Perpignan. Après avoir fait ses courses, elle paye à la caisse comme à son habitude en chèque bancaire. Sur le chemin du retour, surprise : une voiture la colle de près et lui fait plein d’appels de phare. Elle finit donc par s’arrêter.

Déboule de la voiture une jeune femme qui se présente comme la patronne du supermarché où elle a fait ses courses. Qui lui soutient que le chèque qu’elle vient de faire est refusé. Et de lui demander de régler autrement, en insistant beaucoup pour que cela se fasse en liquide. Faute d’avoir l’argent sur elle, notre octogénaire propose de payer par carte. Coup de chance, la patronne du supermarché a le terminal de paiement avec elle !

Récupérer du liquide ou une carte

Notre octogénaire donne sa carte et tape son code sur un appareil qui ressemble beaucoup à un téléphone. Vous avez compris l’arnaque : bien évidemment, son chèque ne posait pas de problème. Des escrocs la surveillaient à la caisse, et en la voyant payer par chèque, ils ont fondu sur elle.

Le but de la manipulation est, soit de récupérer du liquide et de disparaître avec, soit, de récupérer une carte bancaire avec son code secret. Notre octogénaire a réussi à se dépatouiller des arnaqueurs, parce qu’elle avait du bagou. Mais retenez bien que les voleurs sont de plus en plus désinhibés, ils osent tout, car plus c’est gros, plus ça passe.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Attention aux arnaques à la sortie des magasins»

Laisser un commentaire

* Champs requis