Investissements étrangers : la France moins attractive

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Elisabeth Guedel Modifié le 21 juin 2012 à 4h27

Eco Digest du 20 juin 2012 (2) – La France serait-elle devenue moins séduisante aux yeux des étrangers qui cherchent à investir ? D’après le baromètre de l'attractivité du cabinet Ernst & Young, l’Hexagone n’a enregistré que 540 projets d’investissement l’an dernier, perdant sa deuxième place européenne qu’elle occupait depuis des années, au profit de l’Allemagne (597 projets). Loin devant, le Royaume-Uni reste la terre privilégiée des investissements étrangers (679 projets). On comprend mieux le sens de la provocation du premier ministre britannique, lundi, en marge du sommet du G20 : David Cameron s'est dit prêt à “dérouler le tapis rouge” aux entreprises françaises qui fuiront les nouveaux taux d’imposition...

Les entreprises françaises ne vont d’ailleurs pas bien, selon la patronne du Medef. Lors de son point presse mensuel, Laurence Parisot s’est montrée pessimiste, parlant d’”angoisse palpable” et d’”inquiétude immense”. Le ton est donné, à trois semaines de la grande conférence sociale voulue par le gouvernement Ayrault.

- France Télécom-Orange condamné à une amende de 360 000 euros. La cour d’appel de Paris a sanctionné l’opérateur pour avoir employé des salariés en contrats précaires entre 2005 et 2007. Des centaines d’employés avaient été embauchés en CDD ou en interim. Certains avaient saisi les Prud’hommes qui avaient tranché en faveur de France Télécom. La cour d’appel a rendu une décision contraire pour 29 d’entre-eux qui voient leurs contrats requalifiés en CDI. Un jugement tardif qui ne permet pas, toutefois, leur réintégration dans l’entreprise.

- Les groupes de presse ne vont pas tous mal. Le groupe britannique “The Economist” annonce un résultat d’exploitation annuel record, à 67,3 millions de livres sterling (83,5 millions d’euros), en hausse de 6 %, pour un chiffre d’affaires de 362 millions de livres (450 millions d’euros). Son hebdomadaire The Economist a atteint une diffusion record de plus de 1,6 million d’exemplaires, dont 123 000 en numérique. Le chiffre d’affaires de diffusion (print et numérique), toutes publications du groupe confondues, a augmenté de 6 %. Le numérique a notamment vu ses recettes bondir de plus de 100 % pour la diffusion, et de 25 % pour la publicité.

Et en Allemagne, “Bild” reste le journal le plus lu d’Europe avec 3 millions d’exemplaires vendus chaque jour. Pour fêter les 60 ans du quotidien, un numéro de son édition spéciale sera envoyé gratuitement aux 40 millions de ménages du pays.

- 192 500 euros : montant de la consommation d’électricité des 10 millions de téléspectateurs des matches de l’Euro 2012 dans lesquels joue la France. C'est ce qu'a calculé Advisen, une entreprise spécialisée dans les articles de mesures de consommation d’énergie. Avec les Bleus qualifiés en quarts de finale, la facture n’a pas fini de grimper... et c’est tant mieux !

Laisser un commentaire

* Champs requis