Automobile : les dépenses d’entretien auxquelles on ne peut pas échapper

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 8 mai 2018 à 8h08
France Voitures Cout Francais Argent

Une voiture peut facilement faire cinq fois le tour de la Terre, ou même dix fois (400 000 kilomètres !), à la condition expresse que son ou ses propriétaires respectent une régle impérieuse : il est des dépenses d'entretien et de révision sur lesquelles il est interdit de pinailler.

C'est le cas bien évidemment du changement courroie de distribution, qui est exigé par le carnet d'entretien du constructeur à partir de 80 000 ou 100 000 kilomètres, en fonction des modèles et des marques de voitures, ou au bout de dix ans d'utilisation. Le fait que l'une de ces étapes soit franchie suffit à rendre le changement de la courroie impératif. En caoutchouc, celle-ci se dégrade en effet avec le temps, et en cas de casse, c'est toute la distribution, c'est à dire les mouvements coordonnés des soupapes, qui est mise en péril, avec une quasi garantie de casse moteur à la clef. Irréparable, ou difficilement !

Entretien moteur : ne sautez pas les vidanges !

Autre dépense d'entretien à laquelle il est déraisonnable de se soustraire, le remplacement et l'appoint des liquides fonctionnels : le liquide de frein, dont les performances se dégradent avec le temps, mais aussi bien entendu l'huile moteur, qu'il faut changer en suivant les instructions du constructeur (quitte à la changer plus souvent, surtout en ville, et surtout en cas de cours trajets). Et enfin, bien entendu, l'huile de boîte. Si ces remplacements ne sont pas faits à temps, les impuretés dont vont se charger ces liquides vont user prématurément le moteur et en dégrader les performances.

INTERTITRE2

Enfin, un autre entretien indispensable, c'est évidemment celui du système de freinage. Oui, ca pique un peu lorsque le garagiste vous dit qu'il faut changer non seulement les plaquettes, mais aussi les disques, car il commençent à être trop fins, mais là encore, c'est une question de bon sens, car de sécurité.

Les dépenses évoquées ci-dessus sont conséquentes, parfois, de plusieurs centaines d'euros, mais c'est un investissement auquel il ne faut pas se soustraire, faute de quoi, la durée de vie de votre véhicule en serait conséquemment réduite...