Automobile : une croissance moins rapide pour les ventes de voitures électriques

Par Olivier Sancerre Modifié le 29 août 2022 à 11h35
Voiture Electrique Vente Europe 1
6%Les ventes de véhicules électrifiés en juillet ont plongé de 6% en Europe.

La croissance à deux chiffres des ventes de voitures électriques va-t-elle prendre fin en Europe ? Les volumes sont en effet beaucoup moins importants au deuxième trimestre par rapport au début de l'année.

Les ventes de voitures électriques se sont essoufflées au deuxième trimestre en Europe. Certes, elles sont toujours en hausse de 10%, mais ça n'a rien à voir avec la performance enregistrée au premier trimestre (+59%). Plus inquiétant encore, les ventes ont carrément reculé sur certains des plus importants marchés européens : -3,5% en Allemagne, -1,9% en Italie, et même -10,6% en Norvège, qui est pourtant le pays européen le plus en pointe dans ce domaine. Et le bilan est pire encore pour les ventes de voitures électrifiées (voitures 100% électriques et hybrides rechargeables).

Baisses inquiétantes dans plusieurs pays européens

Selon les données d'EV Volume pour le mois de juillet, le recul des ventes est de 6% en Europe, avec là aussi des chiffres inquiétants pour l'Allemagne (-8%), le Royaume-Uni (-13%), l'Italie (-25%) et la Norvège (-33%) ! En Italie et en Norvège, la baisse des ventes de voitures électrifiées est plus élevée que sur l'ensemble du marché automobile. Les véhicules électrifiés n'ont déjà plus la cote ? Ce serait aller un peu vite en besogne, car il existe des raisons conjoncturelles qui expliquent la chute des ventes.

Entre prix élevés et pénurie

Certains pays ont changé leur politique d'incitation fiscale, comme en Norvège. Les ventes de voitures hybrides rechargeables sont vouées à s'amenuiser au fur et à mesure de leur disparition au profit des véhicules 100% électriques, ce qui a un impact sur les volumes. La pénurie de composants électroniques limite toujours les capacités de production des constructeurs automobiles. Et puis, les prix élevés pratiqués par ces derniers interdisent aux ménages plus modestes d'acheter une voiture électrique…

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Automobile : une croissance moins rapide pour les ventes de voitures électriques»

Laisser un commentaire

* Champs requis