Paris : l’autopartage s’invite sur l’application Ile-de-France Mobilités

Par Anton Kunin Modifié le 22 avril 2022 à 15h57
Communauto Autopartage Ratp Ile De France Mobilites
7,50 eurosChez Communauto, une heure de location d'une voiture coûte 7,50 euros (carburant compris).

L’application Ile-de-France Mobilités vient d’intégrer l’offre d’autopartage proposée par le service Communauto. Les Franciliens peuvent désormais réserver et déverrouiller un véhicule sans avoir à installer l’application Communauto.

Réserver et déverrouiller une voiture en autopartage grâce à l’application Ile-de-France Mobilités

Après le Vélib, c’est au tour de l’autopartage d’arriver sur l’application Ile-de-France Mobilités. L’application des transports en Ile-de-France a noué un partenariat avec la société d’autopartage en libre-service Communauto, qui permet, au sein même de l’application Ile-de-France Mobilités, de localiser les véhicules les plus proches et d’en réserver un, puis de le déverrouiller avec le smartphone. Pour cela, il faut aller dans l’onglet « Autour de moi ». Cette fonctionnalité est présente dès à présent sur l’application Ile-de-France Mobilités pour smartphones Android. Son arrivée sur les iPhone est prévue en mai 2022.

Les voitures de la société canadienne Communauto sont présentes à Paris depuis 2012. Communauto permet de réserver un véhicule pour quelques minutes, une heure, une journée « ou plus longtemps ». La formule de base, sans abonnement, baptisée Liberté, permet de louer une voiture pour 7,50 euros/heure ou 34,50 euros/journée. Au-delà de 50 km parcourus, il faut payer 0,27 euro/km. Trois abonnements existent également, permettant de bénéficier d’un tarif horaire et journalier réduit, moyennant une cotisation mensuelle.

Ile-de-France Mobilités est investie depuis longtemps dans l’autopartage

Si Ile-de-France Mobilités promet l’arrivée prochaine d’autres services d’autopartage sur son application, le fait que Communauto soit le premier à y être invité n’étonne pas. Depuis 2017, Communauto compte parmi ses actionnaires la RATP.

Autre signe qu’Ile-de-France Mobilités prend l’autopartage très au sérieux : depuis novembre 2019, l’autorité labellise les services d’autopartage présents dans la région. Le but : garantir un certain niveau de service, dont la mise à disposition de véhicules exclusivement dédiés à l’autopartage et peu polluants (électrique, hydrogène ou essence/hybride respectant le Crit’Air1). Ces véhicules sont identifiables grâce à un macaron bleu apposé sur les pare-brises.

Aucun commentaire à «Paris : l’autopartage s’invite sur l’application Ile-de-France Mobilités»

Laisser un commentaire

* Champs requis