Aviation : vers l’annulation de milliers de vols cet été 2022 ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 10 juin 2022 à 17h47
Billets Avion Cout Inflation 2
600 EUROSL'indemnisation en cas de vol annulé ou retardé peut atteindre 600 euros.

Les vacanciers ont de quoi s’inquiéter, car les informations qui se suivent et se ressemblent ne sont pas optimistes : durant l’été 2022, il y a un réel risque que des milliers de vols soient supprimés en Europe, et dans le monde. D’ailleurs, la tendance a déjà commencé avec les dernières annonces de plusieurs compagnies aériennes.

Des annulations de vols en série pour l’été 2022

La dernière annonce est tombée jeudi 9 juin 2022 et a été faite par la compagnie allemande Lufthansa : pour le seul mois de juillet 2022, près de 900 vols ont déjà été supprimés, sans que cela ne préjuge du maintien ou de l’annulation des vols suivants. Le risque est que la situation empire alors que l’ensemble du secteur aérien est en crise.

En mai 2022, déjà, KLM avait supprimé des dizaines de vols, tandis qu’EasyJet avait fait de même pour des centaines de vols lors du week-end de l’Ascension. Et, désormais, les compagnies Brussels Airlines, Swiss International Air Lines ou encore Eurowings ont fait des annonces similaires pour l’été 2022. Près d’un millier de vols sont ainsi annulés dès à présent, tout particulièrement au départ de l’Allemagne, mais aussi de la Belgique et de la Suisse.

Manque de personnel au sol et dans les avions

Le secteur de l’aviation civile pourrait connaître de nouvelles annulations à venir, de la part d’autres compagnies, car la crise est généralisée : le personnel manque dans les aéroports comme sur les avions. Services au sol, pilotes, contrôle aérien, tous les secteurs et les métiers sont touchés.

Les vacanciers devront donc s’y préparer : outre les annulations de vols qui pourraient se multiplier, le manque de personnel pourrait causer des retards en cascade et des problèmes au niveau des aéroports. Sans compter les grèves comme celle qui a frappé l’aéroport parisien de Roissy Charles-de-Gaulle jeudi 9 juin 2022 ayant causé la suppression de près de 25% des vols.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio