Covid-19 : six nouveaux restaurateurs gagnent contre Axa

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 4 mai 2021 à 17h10
Axa Restaurant Pertes Indemnisation
115.000 EUROSLe restaurant l'Ambata a reçu 115.000 euros de provisions d'indémnisations de la part d'AXA.

Six nouveaux restaurants ont gagné leur combat contre l'assureur Axa qui refusait de prendre en charge les pertes d'exploitation liées à la crise sanitaire du Covid-19.

Axa une nouvelle fois condamnée

Dans un communiqué paru mardi 4 mai 2021, le cabinet d'avocats, Lincoln Avocats Conseil a annoncé qu'en avril 2021, six nouveaux restaurateurs en Île-de-France et en Corse avaient remporté leur combat face à l'assureur Axa. Une nouvelle victoire pour Maître Guillaume Askil qui représente les restaurants et dont le cabinet défend actuellement 400 dossiers.

Ainsi, les différents tribunaux de Commerce en charge des affaires ont reconnu qu'Axa devait prendre en compte les pertes d'exploitation liées à la crise sanitaire et couvertes par un contrat d'assurance. Les provisions d'indemnisations sont comprises entre 15.000 et 115.000 euros et une majorité est comprise autour de 35.000 euros. En plus de cela, Axa doit également verser 3.000 euros de frais de justice pour chaque affaire.

Une nouvelle victoire des restaurateurs

Pour Me Askil, bien qu'il s'agisse d'une victoire, il faut qu'Axa prenne enfin ses responsabilités : « À date, nous recensons 90 décisions de justice qui condamnent AXA, alors que seules une vingtaine lui donnent raison. Et pourtant, malgré ces revers, la compagnie continue à tout faire pour retarder toutes les décisions possibles. Plus le temps passe et plus la survie économique des restaurants, des hôtels ou des boîtes de nuit est précaire. En bout de course, c'est la solidarité nationale qui devra jouer si AXA continue de se soustraire à ses obligations... ».

En mai 2020, Stéphane Manigold, propriétaire de quatre restaurants parisiens, était le premier à remporter une victoire contre Axa. Axa estimait alors que l'arrêté du 14 mars pris par Olivier Véran imposant aux restaurateurs de ne plus recevoir de public, ne signifiait pas que le restaurant était forcé de fermer ses portes. Une vision qui rendait impossible le versement des indemnisations prévues par le contrat et qui avait été rejetée par le tribunal.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Aucun commentaire à «Covid-19 : six nouveaux restaurateurs gagnent contre Axa»

Laisser un commentaire

* Champs requis