Gaz : pour aider les ménages, l'Allemagne réduit de deux tiers la TVA

20 %
La TVA sur l'énergie, en France, est de 20%.

Une partie des élus réclamait une baisse de la TVA sur les carburants en France afin d’en faire baisser le prix, mesure que le gouvernement n’a pas adoptée. Mais en Allemagne, c’est bien la Taxe sur la Valeur Ajoutée qui va être utilisée pour alléger la facture des ménages. La baisse a été annoncée le 18 août 2022… en réponse à une augmentation dévoilée quelques jours plus tôt.

La TVA sur le gaz en Allemagne réduite de 36%

L’Allemagne utilise régulièrement la TVA comme variable pour faire baisser les prix des produits : durant la crise sanitaire de la Covid-19, la chancelière Angela Merkel avait opté pour une réduction de cette taxe, la faisant passer de 19% à 16%. Son successeur, Olaf Scholz, fait de même, cette fois sur le gaz.

Jeudi 18 août 2022, le gouvernement allemand a en effet annoncé une baisse exceptionnelle de la TVA appliquée sur le gaz : elle passera de 19% à 7% (soit 36% de moins), mesure qui restera en vigueur jusqu’en mars 2024. Elle s’applique sur l’ensemble des clients des fournisseurs : les ménages, bien évidemment, durement touchés par la hausse du prix du gaz sur fond de guerre en Ukraine et de pressions de la Russie, mais aussi les entreprises.

Et la mesure vise à faire chuter le prix de nombreux produits : « nous nous attendons à ce que les entreprises répercutent à 100% cette baisse sur les clients », a déclaré Olaf Scholz à la presse. Les entreprises sont donc censées baisser leurs tarifs puisqu’elles paieront moins de facture énergétique.

La baisse de la TVA pour surcompenser une nouvelle taxe

Les effets de la baisse de la TVA ne seront toutefois pas aussi importants que ce que pourraient espérer les Allemands. L’annonce vise en premier lieu à compenser une hausse du prix du gaz, l’Allemagne ayant instauré une nouvelle taxe de 2,4 centimes le Kwh du 1er octobre 2022 à avril 2024. La facture annuelle des ménages était ainsi attendue en hausse de plusieurs centaines d’euros, ce qui n’a pas manqué de faire craindre le pire.

Avec cette baisse de la TVA, le gouvernement allemand veut donc en premier lieu lisser cette augmentation. Mais si les entreprises jouent le jeu et la répercutent effectivement en intégralité sur leurs tarifs, alors elle devrait conduire à une surcompensation, et donc à une amélioration du pouvoir d’achat.


A découvrir