Les banques chinoises s’installent aux États-Unis

Par Elisabeth Guedel Modifié le 10 mai 2012 à 10h00

Eco Digest du 10 mai 2012 (3) – La banque centrale américaine a donné son feu vert. Trois des quatre plus grandes banques chinoises – détenues en majorité par L’Etat chinois – vont venir s’installer sur le sol américain. La première du pays, Industrial and Commercial Bank of China, rachètera 80 % de la filiale new-yorkaise d’une banque hong-kongaise, soit 13 agences pour particuliers et entreprises. Agricultural Bank of China et Bank of China s’installeront à new York et à Chicago. En échange de l'ouverture de son marché, Washington espère bien une contrepartie de Pékin. Il y a 18 mois, les Etats-Unis avaient porté plainte devant l'OMC, estimant que les émetteurs de cartes bancaires américains étaient victimes de discrimination en Chine.

La croissance chinoise, si elle ralentit, pourrait faire baisser les prix des matières premières. Mais pour le moment, ce n'est pas le cas puisque, globalement, ils ont augmenté de 35 % l’an dernier, selon le rapport annuel CyclOpe. Le métal argent a grimpé de 75 %, le maïs de 68 %... des prix alourdis qui risquent de peser sur la fragile reprise européenne cette année.

- Brian Moynihan, le patron de Bank of America, est soulagé. Les actionnaires ont protesté mais ont tout de même accepté son plan de rémunération. A 92 % il ont accepté son package de 7 millions de dollars pour 2011. Plus chanceux que le dirigeant de Citigroup, Vikram Pandit, qui lui s’est vu refusé, le mois dernier, son plan de compensation par 55 % de ses actionnaires. Même s’il s’agit d’un avis consultatif pour Citigroup, ce vote devrait compter dans la décision finale.

Aucun commentaire à «Les banques chinoises s’installent aux États-Unis»

Laisser un commentaire

* Champs requis