La BCE est en train de recréer une bulle immobilière en Europe [BESTOF]

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 7 août 2015 à 15h02
Immmobilier Risque Bulle Europe Bce Prix Danger Moodys
30%Les prix de l'immobilier ont flambé de 30% en Norvège en 5 ans.

Initialement paru le 21/07/15

Vous vous souvenez ce qui a causé la crise économique de 2008 ? La crise des subprimes et la bulle immobilière qui s'en est suivie. Sept ans après, alors que l'Europe et une bonne partie du monde ne se sont pas encore remises de cette catastrophe économique, la BCE a lancé un rachat d'actifs gigantesque. Selon Moody's elle est en train de recréer les bases pour une nouvelle bulle immobilière.

Le rachat d'actifs crée un risque de bulle immobilière

Anna Zabrodzka, analyste chez Moody's, n'est pas tendre avec la BCE et son programme de rachats d'actifs lancé par Mario Draghi en cette année 2015. Ce rachat injecte 60 milliards d'euros dans l'économie chaque mois, de l'argent à bas coût, qui est en train de changer la donne.

Selon elle le programme "a causé un risque que la bulle immobilière refasse surface". Autant dire que la BCE, par le biais de ce qui devrait sauver l'Europe en refaisant augmenter l'inflation aux alentours de 2%, risque de recréer ce qui a causé la crise économique de 2008.

Où est investi l'argent ?

Selon Moody's, le problème est que la Banque Centrale Européenne ne peut être sûre de l'endroit où ces milliards seront investis. Et ils risquent fort de ne pas être investis là où il faudrait alors même que les économies du sud de l'Europe, la Grèce en premier lieu mais l'Espagne ou encore l'Italie aussi, ne sont pas encore sorties de la crise économique.

Actuellement il semblerait que ce soient les économies du nord de l'Europe qui bénéficient le plus du rachat d'actifs : attirés par les taux d'intérêts bas des crédits immobiliers pratiqués par les banques, les Norvégiens, les Allemands et les Britanniques sont en train d'acheter des biens immobiliers en masse.

Un problème alors que depuis 2010 les prix ont augmenté de 30% en Norvège et de 15% en Allemagne et au Royaume-Uni. Si les achats immobiliers se poursuivent, les biens immobiliers pourraient être artificiellement surévalués par les vendeurs.

Et c'est exactement ainsi que se crée une bulle immobilière : quand le prix des biens à vendre est largement supérieur à leur valeur réelle...

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «La BCE est en train de recréer une bulle immobilière en Europe [BESTOF]»

Laisser un commentaire

* Champs requis