Fatigue au volant : que manger pour éviter l’accident ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Perrine de Robien Modifié le 15 juillet 2020 à 5h23
Bien Manger Pour Bien Conduire
4 secondesSi on roule à 130km/h, 4 secondes représentent 150 mètres parcourus.

Si vous devez prendre la route, veillez à prendre un repas qui ne vous fera pas somnoler et privilégiez des aliments qui vous permettront de rester vigileant. Voici comment doit se composer le menu idéal.

Un repas copieux réduit votre attention au volant

Selon une étude de la Fédération française de l'Assurance (FFA), l’alimentation aurait une influence sur la vigilance du conducteur et un repas trop copieux favoriserait l'endormissement. Or, la somnolence est responsable d’un tiers des accidents mortels sur l’autoroute, chiffre qui la hisse à la première place des facteurs de mortalité. Elle entraîne en effet des périodes de micro-sommeil de 1 à 4 secondes. Pour rappel, si on roule à 130km/h, 4 secondes représentent 150 mètres parcourus.

C’est pourquoi, en cette période de départs en vacances, l’étude Bien manger pour mieux conduire alerte sur la somnolence liée à l’alimentation. Un repas trop calorique est, avec la fatigue, le manque de sommeil, l’alcool et la prise de certains médicaments, un des facteurs de risques d’endormissement. C’est pourquoi, la FFA conseille aux conducteurs de prendre un déjeuner ou un dîner permettant de favoriser la concentration au volant comprenant « un index glycémique le plus bas possible pour éviter l'alternance coups de forme, coups de fatigue ; des aliments qui ne nécessitent pas un gros effort digestif ; des goûts qui peuvent éveiller : l'amertume et l'acidité ».

Un menu vigilance pour éviter la somnolence

La FFA propose des menus composés d’aliments permettant de rester concentrer sur la route. En entrée elle conseille de manger du concombre, des radis, de l’houmous, de l’endive ou une salade de pois chiche aux tomates. Pour le plat principal vous pouvez consommer un poisson blanc et des lentilles, du poulet citronné accompagné de courgettes au thym, une omelette aux blancs d'oeufs et champignons. Quant au dessert, vous pouvez prendre un carré de chocolat à 90% accompagné d'un kiwi, une nectarine ou un bol de cassis et de groseilles.

La boisson est également primordiale. Pas d’alcool et du café avec modération. En revanche, vous pouvez boire de l’eau en quantité illimitée. Veillez à vous hydrater régulièrement même si vous n’avez pas soif et qu’il y a la climatisation dans la voiture. L’hydratation est en effet « garante d'une meilleure vigilance sur la route ».

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste spécialisée dans la santé et l'économie.

Laisser un commentaire

* Champs requis