À la veille de la phase 2 du déconfinement, tous les indicateurs sont au vert

Par Anton Kunin Modifié le 1 juin 2020 à 15h47
Hopitaux Soignants Securite
14.322Au 31 mai 2020, 14.322 personnes étaient hospitalisées pour une infection Covid-19 en France.

Le déconfinement entamé depuis le 11 mai 2020 ne semble pas avoir provoqué de deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. Même si des pics locaux de nouveaux cas ont été comptabilisés le 28 mai (3.300) et le 30 mai 2020 (1.800), nous sommes très loin des 5.000 nouveaux cas quotidiens qui pouvaient être comptabilisés en avril 2020.

De moins en moins de malades de Covid-19 dans les hôpitaux

Alors que la France s’apprête à retrouver des libertés mises en suspens depuis le 17 mars 2020 (abolition de la limitation des déplacements à 100 km à vol d’oiseau, réouverture des restaurants, salles de sport, piscines, musées, monuments et campings), les derniers indicateurs sanitaires dévoilés par le ministère de la Santé dessinent un tableau qui inspire un prudent optimisme.

Le 31 mai 2020, 14.322 personnes étaient hospitalisées pour une infection Covid-19, contre 17.185 une semaine plus tôt et 19.361 une semaine plus tôt encore. Par ailleurs, 96 nouvelles admissions à l’hôpital par jour en moyenne ont été comptabilisées, ce qui équivaut à seulement 7% du flux au moment du pic, début avril 2020.

Les consultations pour suspicion de Covid-19 se font plus rares

Sur la semaine du 18 au 24 mai 2020, 718 passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 ont été comptabilisés, contre 953 la semaine précédente. Au sein du réseau SOS Médecins, le nombre d’actes pour suspicion de Covid-19 restait stable pour la troisième semaine consécutive.

Les médecins généralistes, quant à eux, ont comptabilisé 39 consultations ou télé-consultations pour infection respiratoire aigües, contre 63 la semaine précédente.