RIM : opération séduction en Floride

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Elisabeth Guedel Modifié le 1 mai 2012 à 7h05

Eco Digest du 1er mai 2012 (1) - Soleil et 30°C prévus aujourd’hui à Orlando. De quoi mettre un peu de baume au cœur des dirigeants de Research in Motion (RIM), fabricant du Blackberry, qui ouvrent aujourd'hui leur conférence mondiale en Floride, la première pour Thorsten Heins en tant que PDG du groupe. Pendant 3 jours, l'entreprise canadienne va s’atteler à dissiper la morosité ambiante et faire oublier des résultats financiers décevants, des départs en série, et la panne désastreuse de ses services. Il ne faudra pas s’attendre à des nouveautés : la firme canadienne a fait savoir que son Blackberry 10 ne sera dévoilé qu’au deuxième semestre, alors que l’iPhone 5 d’Apple est attendu à l’automne. Certaines rumeurs évoquent tout de même la présentation d’une nouvelle version de la tablette PlayBook (avec connexion 3G intégrée). Les développeurs seront en tout cas particulièrement chouchoutés, ils pourraient s’amuser avec le prototype du nouveau smartphone à dalle tactile. RIM compte sur eux pour relancer les ventes et se donne donc 3 jours pour les séduire, alors que Samsung lancera jeudi à Londres son Galaxy 3.

Microsoft a décidé de prendre le taureau par les cornes pour rattraper son retard sur le marché des tablettes numériques face à Amazon et Apple. Le géant des logiciels va débourser 300 millions de dollars (227 millions d’euros) pour créer la filiale numérique de Barnes & Noble, le leader américain des ventes de livres. Chacun y trouve son compte : Barnes & Nobel était en perte de vitesse avec le recul des ventes de livres papier et de sa liseuse Nook, lancée tardivement, bien après le Kindle d’Amazon; Microsoft, à la traîne sur le marché des tablettes après l’échec de sa liseuse Microsoft Reader, permet de revenir sur le marché et proposera aux millions d’utilisateurs de Windows l’un des plus grands catalogues de livres via une application Nook intégrée dans Windows 8.

Pour lire la suite de l'EcoDigest du 1er mai 2012 : Les Européens sous pression, cliquez ici

Laisser un commentaire

* Champs requis