Le blocage des ports ukrainiens aggrave la famine dans le monde

Par Anton Kunin Modifié le 16 mai 2022 à 9h44
Port Odessa Ukraine Blocage Exportations Ble
17%Avant la guerre, l'Ukraine état aussi un exportateur majeur de maïs, satisfaisant 17% de la demande mondiale.

Les ports ukrainiens, actuellement bloqués par l’armée russe, doivent être rouverts afin que le reste du monde puisse recevoir des livraisons de blé en provenance d’Ukraine, a exigé David Beasley, le directeur du Programme alimentaire mondial de l’ONU.

Avec la guerre russo-ukrainienne, c’est un dixième du commerce mondial de blé qui vient d’être effacé

En 2021, l’Ukraine avait exporté 20 millions de tonnes de blé. En pourcentage, elle avait fourni 11,5% de l’ensemble de blé sur le marché mondial. Avec la guerre, les exportations ont cessé, et c’est une terrible nouvelle pour les pays d’Afrique et d’Asie pour qui l’Ukraine était un partenaire commercial irremplaçable pour cette denrée de base. En 2019, l’Égypte avait par exemple importé pour 1,22 milliard d’euros de blé ukrainien, l’Indonésie pour 544 millions de dollars, le Pakistan 496 millions, le Bangladesh 295 millions et le Liban 239 millions.

Le Programme alimentaire mondial de l’ONU, jadis un autre grand acheteur de blé ukrainien au bénéfice des pays les plus pauvres, est lui aussi dans la tourmente. Il est actuellement dans l’impossibilité d’acheter du blé ukrainien au bénéfice de l’Afghanistan, de l’Éthiopie, du Soudan du Sud, de la Syrie et du Yémen. En cause : le blocage des ports ukrainiens, à la fois minés par l’armée russe (empêchant un accès par le littoral) et cernés par la flotte russe (empêchant l’accès par la mer).

Arrêt des exportations de blé en provenance d’Ukraine : le Programme alimentaire mondial tire la sonnette d’alarme

Le directeur du Programme alimentaire mondial, David Beasley, tire donc la sonnette d’alarme. « Des millions de personnes à travers le monde mourront parce que les ports ukrainiens restent bloqués », a-t-il lancé devant les journalistes. « Si vous avez du cœur pour le reste du monde, quelles que soient vos considérations vis-à-vis de l’Ukraine, vous devez permettre la réouverture de ces ports », a-t-il imploré Vladimir Poutine.

David Beasley a également rappelé l’importance du commerce de blé pour l’Ukraine elle-même. Il estime que cette réouverture des ports doit intervenir dans les 60 prochains jours pour éviter que l’économie ukrainienne ne s’effondre complètement. Pour rappel, en 2021, les denrées agricoles ont constitué 41% de l’ensemble du commerce extérieur de l’Ukraine.

Aucun commentaire à «Le blocage des ports ukrainiens aggrave la famine dans le monde»

Laisser un commentaire

* Champs requis