Les sites de bons plans : une bonne affaire pour les marques ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Hugues de Buyer-Mimeure Publié le 8 avril 2021 à 14h40
Ecommerce Carte Internet
9,8%Le e-commerce représente 9,8% du commerce de détail.

L e e-commerce est devenu un réflexe pour une majorité de la population. Ce sont 87,5% des internautes qui réalisent aujourd’hui leurs achats du quotidien en ligne : soit près de 39 millions de français.(1) Mais les internautes ne passent pas forcément sur tous les sites de e-commerce avant d’acheter ! Comme pour les magasins physiques, il est essentiel pour les commerçants de partir à la rencontre de leurs consommateurs et de se démarquer en valorisant leurs offres.

Les comparateurs et sites de bons plans sont une solution encore trop souvent négligée par les e-commerçants, alors que leurs plateformes agrègent les produits… et les acheteurs. Or ces derniers, très appréciés par les internautes, peuvent ouvrir des opportunités inédites aux professionnels.

Une réponse au critère de choix n°1 : le prix

Le prix est le premier facteur déclenchant de l’acte d’achat. Les sites communautaires de bons plans rassemblent des internautes spécifiquement en recherche de bonnes affaires : c’est l’occasion pour les entreprises de se positionner efficacement sur le critère de choix n°1 des consommateurs, à un endroit où ce message trouvera toute sa place.

Contrairement aux sites de comparateurs impersonnels, les sites de bons plans communautaires fonctionnent sur un esprit de recommandation et d’entraide qui permet, à partir d’une simple promotion, de déclencher une discussion autour d’un produit, d’une marque, d’un service. Un gain de visibilité bien plus important qu’un simple positionnement dans une grille.

Les échanges des internautes peuvent aussi servir d’enquête de terrain. Les membres de ces communautés évaluent avec rigueur les offres qui leur sont proposées et peuvent faire remonter des défauts dans le service, des avantages chez les concurrents, des points d’amélioration... Autant d’éléments qui peuvent permettre à un vendeur d’améliorer sa proposition de valeur et de se différencier sur la base du retour d’expérience des consommateurs.

Une audience plus qualifiée que les réseaux sociaux

L’audience de ces sites est particulièrement adaptée à la mise en valeur d’une opération commerciale en cours. Alertes et motivés, les visiteurs y vont pour faire du shopping : c’est un levier efficace pour créer un engouement instantané.

Contrairement aux réseaux sociaux, sur ce type de site, les chasseurs de bons plans sont plus réceptifs aux sollicitations commerciales. C’est l’opportunité pour les entreprises de s’adresser à un public plus captif, plus pertinent et plus intéressé. Les vendeurs peuvent y tenir un discours produit détaillé, sans crainte de lasser leur auditoire. Les chasseurs de bons plans sont au contraire curieux de comparer les offres et les produits et sont en demande de ce type d’informations.

Ces sites permettent également de créer des dynamiques autour de produits hors saison. Ils opèrent en dehors de la saisonnalité auprès d’internautes qui sont déjà dans une logique d’achat, à la recherche de la bonne affaire, ou de la pépite. Les sites de bons plans initient la décision d’achat et affichent de très forts taux de conversion.

Un nouveau moyen de toucher une audience de masse ?

Alors que le projet de loi Climat et Résilience(2) prévoit que la distribution de prospectus soit autorisée seulement aux particuliers ayant indiqué leur accord sur leur boîte aux lettres, des secteurs comme la grande distribution doivent trouver de nouveaux canaux pour communiquer. L’alimentaire a notamment besoin de toucher rapidement les consommateurs locaux pour écouler ses stocks. Les sites de bons plans sont une alternative pratique aux prospectus et flyers : ils répertorient les offres en lignes mais également dans les magasins physiques, tout en rassemblant de très fortes audiences.

Les opérations de lancements de produits peuvent également bénéficier de ce canal. Leur aspect événementiel, même en dehors de prix réduits, peut enthousiasmer les chasseurs de bons plans. Une annonce de disponibilité peut par exemple jouir d’un effet « chasse au trésor », selon la rareté du produit. C’est le cas de la console PS5, très recherchée depuis plusieurs mois.

Enfin, en raison de leur large communauté, il est plus facile de toucher certains publics niches qui ne consultent pas nécessairement les réseaux plus traditionnels, avec par exemple de fortes communautés de gamers. Ces spécialistes sont friands des sites de bons plans sur lesquels ils peuvent dénicher des pépites mais aussi échanger sur leur passion.

En s’inscrivant dans ce type d’environnement, les marques peuvent mettre en valeur leur offres, tout en se rapprochant de leurs fans les plus informés, et friands d’information. Grâce à cette stratégie un vendeur peut bénéficier d’un nouveau canal de promotion efficace mais aussi travailler sur son image.

1 Source : Classement FEVAD 2020 des sites e-commerce en nombre de clients.

2 Projet de loi nº 3875 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

CEO et cofondateur de Dealabs

Laisser un commentaire

* Champs requis