Factures énergétiques : attendez-vous à plusieurs augmentations en 2023

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 7 septembre 2022 à 7h28
Hausse Gaz Prix Facture Decembre 2019
5,7 MILLIARDS €Le bénéfice net de TotalEnergies a atteint 5,7 milliards d'euros entre avril et juin 2022.

Alors que l’inquiétude monte en France concernant les factures d’énergie et la capacité des ménages à les payer, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, confirme : des augmentations des prix de l’énergie sont attendues en 2023. Si le bouclier tarifaire est confirmé, il ne sera plus aussi efficace qu’en 2022…

Énergie : en 2023, des hausses « contenues »… mais des hausses quand même

Le bouclier tarifaire, en vigueur depuis octobre 2021 sur le gaz et février 2022 sur l’électricité, va bel-et-bien évoluer en 2023. Sa forme actuelle prendra fin le 31 décembre 2022 semble confirmer Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, sur BFMTV le 6 septembre 2022. Toutefois, il précise que le gouvernement va continuer « à protéger » les Français « de la flambée des prix de l’énergie ».

Cette protection sera néanmoins baissée : « on ne l'a jamais caché. Il y aura des hausses parce qu'il faut que régulièrement on puisse ajuster les prix », a déclaré le ministre. Il annonce donc non pas une mais plusieurs augmentations : peut-être le retour de l’évolution mensuelle des tarifs réglementés d’Engie et d’EDF ?

Le ministre ne se prononce toutefois pas sur le niveau de hausse des prix, sans doute pas encore fixé. Il tente de rassurer en déclarant que les augmentations « seront contenues ». Mais tout dépendra, en réalité, du marché international, de la disponibilité de gaz et électricité et, surtout, de la météo et des températures de l’hiver 2022-2023.

Pas question d’augmenter plus les factures des plus riches

Celles et ceux qui espéraient que les augmentations seraient différemment réparties en fonction du revenu des ménages seront déçus : ce n’est pas le projet du gouvernement, toujours opposé d’ailleurs à une taxation des superprofits. Le bouclier tarifaire évoluera en montant… mais pas en assiette : « il y aura la même augmentation pour tout le monde », précise Bruno Le Maire qui juge qu’échelonner la protection en fonction des revenus serait une « usine à gaz ».

Et, surtout, que les Français ne s’attendent pas à ce que le gouvernement fasse des miracles : « le prix du gaz et de l'électricité sera le plus contenu possible. Dans la mesure de ce que nous permettent nos finances publiques », annonce le locataire de Bercy.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Factures énergétiques : attendez-vous à plusieurs augmentations en 2023»

Laisser un commentaire

* Champs requis