Le grand marché baissier est-il de retour ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Greg Guenthner Publié le 7 avril 2016 à 5h00
Bourse Theorie Baisse Marches Financiers
4 400 pointsLe CAC 40 est toujours sous la barre des 4 400 points.

Les marchés sont-ils à nouveau au bord du précipice ? C’est ce que pense le Père Riche.

Robert Kiyosaki, le célèbre auteur de « Père Riche, Père Pauvre », affirme qu’une énorme crise globale nous menace. Il prédisait déjà cela dans son livre « Rich Dad’s Prophecy » (La prophétie du Père riche, NDLR) en 2002. « Il y a quatorze ans, l’auteur d’une série de guides populaires sur les finances personnelles a prédit que 2016 verrait le pire krach boursier de l’histoire, réduisant à néant les rêves financiers de millions de baby-boomers juste au moment où ils commencent à avoir besoin de cet argent pour financer leur retraite », rapporte MarketWatch. « Kiyosaki en est convaincu : la crise qu’il a prédit est en train d’avoir lieu ».

Comme l’a observé Kiyosaki à MarketWatch, nous sommes dans les temps. Je ne suis pas certain de partager la définition du Père Riche d’un effondrement en cours. Le S&P 500 n’est que très légèrement dans le rouge depuis le début de l’année. Désolé, mais je ne suis pas convaincu. Mais je ne fais pas de prophétie 14 ans en avance. Peut-être que le Père Riche aurait été plus convaincant s’il avait mentionné l’éclatement de la bulle immobilière et la crise financière en 2002…

Pour être honnête, je ne suis pas le moins du monde surpris que la prédiction d’une crise du Père Riche gagne du terrain en ce moment. Il est quasiment risible de voir à quelle vitesse le sentiment est repassé à baissier ces derniers jours. Comment se comporter face aux agissements du marché ? C’est ce que nous allons voir… Mais auparavant une petite mise en perspective est nécessaire. Le S&P 500 vient d’enregistrer cinq semaines d’affilée de gains et cela après le pire commencement de l’année jamais enregistré pour cet indice. Par conséquent, un peu de rouge sur l’écran ne devrait pas être surprenant.

Malgré ce que pourraient laisser penser ces cinq dernières semaines, nous ne sommes pas dans un environnement de marché favorable. Les actions restent sous pression. En outre, il est évident que les investisseurs sont un peu perdus en ce moment. C’est ainsi que s’est terminée la semaine dernière, la semaine de trading la plus ennuyeuse de 2016. Un volume faible et quasiment aucun mouvement de la part des principaux indices. Les investisseurs ne peuvent rien faire d’autre que de se laisser dériver avec le courant. Par conséquent, au lieu de faire des prédictions sauvages, voyons un peu ce que nous savons…

Alors qu’une majorité de titres connaît des hausses sur le court terme depuis mi-février, la plupart restent quand même en dessous de leur moyenne mobile à 200 jours. Nous sommes donc obligés de traiter avec un marché agité puisque la plupart des valeurs ne sont pas fermement installées dans une tendance haussière long terme. Qu’en est-il de la volatilité ? Devons-nous nous attendre à une autre poussée ? Peut-être…

Le CBOE Volatility Index (VIX) a connu une hausse régulière en début d’année alors que le marché pataugeait. Mais la volatilité est complètement retombée le mois dernier lorsque les actions se sont mises à remonter la pente. A présent le VIX a chuté de 15 en-dessous de ses plus bas de 2016 – une zone qui a déclenché des pics de volatilité depuis que le marché a commencé à mal se comporter l’année dernière.

Naturellement, rien de ceci ne signifie que nous sommes certains d’assister à une autre chute comme celle que nous avons vue au début de l’année. Mais si ce rally s’essouffle effectivement, il est temps de prendre son argent.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Greg Guenthner est rédacteur de la lettre américaine The Rude Awakening, et contribue également à la lettre gratuite The Trend Playbook, pour les investisseurs et analystes techniques adeptes du suivi de tendance. Greg collabore aux Publications Agora depuis 2005.

Aucun commentaire à «Le grand marché baissier est-il de retour ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis