Bouygues donne un coup de main à Free pour implanter son réseau 4G

Par Olivier Sancerre Modifié le 9 décembre 2013 à 1h06

Les opérateurs ont beau feindre se détester, ils n'en collaborent pas moins. Orange « prête » (contre monnaie sonnante et trébuchante) son réseau 3G en itinérance à Free Mobile, et pour la 4G, ce même Free tire parti de l'expérience de Bouygues Telecom.

Derrière les prétoires, les accords

Lors de l'annonce du forfait 4G LTE de Free Mobile, les opérateurs concurrents n'ont pas manqué de s'étrangler, pointant du doigt le réseau limité du trublion de la téléphonie. Mais en coulisses, Bouygues Telecom donne un coup de main à Free !

Il ne s'agit pas d'un contrat d'itinérance à l'instar d'Orange : lorsque la couverture du réseau 3G de Free est insuffisante, c'est celui de l'opérateur historique qui prend le relais. Avec Bouygues, pour la 4G, on parle plutôt d'aide à l'implantation des antennes du quatrième entrant. De fait, on peut dire que Bouygues aide Free à négocier avec les bailleurs, afin d'installer ses antennes…

Une mise en contact, pas une mutualisation

Il s'agit donc d'une « mise en contact », de « prestations de services administratifs », plaide t-on chez Bouygues. L'accord porterait sur un « nombre limité de sites » -600 environ-, et ne rapporterait « rien », d'après une source - ce dont on peut douter. Free « n'y arrive pas tout seul quand on ne lui tient pas la main », raille cette même source.

Une simple coopération donc, qui n'a rien à voir avec une éventuelle mutualisation du réseau. Mais peut-être y arrivera t-on un jour…

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis