Les opérateurs télécoms taillent dans leurs effectifs

Par Elisabeth Guedel Modifié le 4 juillet 2012 à 4h14

Eco Digest du 4 juillet 2012 (3) – Bouygues Telecom met en place un plan de départs volontaires portant sur 556 postes sur les 9 900 de l’entreprise, quatre mois après avoir présenté un programme d’économies de 300 millions d’euros. Départs volontaires prévus également chez SFR, un millier de postes pourraient être touchés, soit 10 % de l’effectif total, mais aucun chiffre n’est précisé pour le moment. La direction de la filiale de Vivendi doit en discuter avec les syndicats en novembre. Cela s’accompagnera d’une baisse dépenses, le tout dans l’espoir d’économiser 500 millions d’euros l’an prochain, en plus des 450 millions prévus cette année. Les deux opérateurs tirent les conséquences de l’arrivée sur le marché de la téléphonie mobile en janvier de Free Mobile. Durant les trois mois qui ont suivi l’arrivée de Free Mobile, SFR a perdu 620 000 clients et Bouygues Telecom 379 000.

- Chez PSA Peugeot Citroën, les syndicats parlent de 8 000 à 10 000 suppressions d’emplois en France, soit plus du double de ce qui avait été annoncé en novembre dernier. Cela représenterait 10 % des effectifs du constructeur automobile. Premiers concernés : les 3 300 employés de l’usine de Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, qui devrait fermer. Ou encore un millier à 1 500 salariés du site de Rennes. Les syndicats s’attendent à en savoir plus lors du comité d’entreprise extraordinaire du 12 juillet.

Aucun commentaire à «Les opérateurs télécoms taillent dans leurs effectifs»

Laisser un commentaire

* Champs requis