Energies : Gates, Zuckerberg, Niel et les autres veulent du renouvelable

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 novembre 2022 à 9h15
Alliance Energie Gates Milliardaires Investissement Renouvelables
50%Les besoins en énergie seront 50% supérieurs à ceux d'aujourd'hui d'ici 2050.

Alors que s’est ouverte ce week-end du 28 novembre 2015 la conférence des Nations Unies sur le Climat, la célèbre COP21 qui se tient à Paris, les milliardaires de la Silicon Valley (mais pas que) ont lancé une grande "coalition" pour investir dans les énergies renouvelables. Un nouveau sursaut pour la planète alors que l'énergie est l'enjeu majeur pour les géants de la high-tech.

Breakthrough Energy Coalition : Gates et les autres s'engagent

L'enjeu est de taille et l'objectif n'est pas des moindres. Il est dans le nom même de cette nouvelle "structure" : Breakthrough Energy Coalition. Tout est dans le terme "Breakthrough", en fait, qui en sciences définit une découverte majeure capable de changer radicalement une discipline. Cette nouvelle alliance veut donc faire en sorte que soit découverte, si elle existe, une manière de produire de l'énergie propre qui soit à la fois rentable et viable.

Pour ce faire l'alliance peut bénéficier de signataires de renom : Bill Gates, bien évidemment, toujours aux premières lignes quand il s'agit d'investir dans l'avenir de la planète, mais également le milliardaire George Soros, le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, le fondateur d'Amazon Jeff Bezos, le fondateur d'Iliad Xavier Niel ou encore Richard Branson fondateur de Virgin.

L'objectif de cette nouvelle alliance est clair : investir, investir et encore investir. Car comme l'explique le site l'actuel système de recherche basique, les investissements dans les énergies propres, les règlementations et les aides ne suffisent pas. "Nous ne pouvons pas attendre que le système change de manière normale".

Des investissements un peu partout

Pour Bill Gates l'enjeu est de taille : d'ici le milieu du siècle on aura besoin de 50% d'énergie de plus que celle qu'on produit actuellement car aujourd'hui 1 milliard de personnes vivent sans accès aux énergies de base. Leur niveau de vie va s'améliorer mais les besoins en énergie vont grossir.

Seule solution : l'investissement. Et qui peut investir si ce n'est les milliardaires de ce monde ? Ils s'engagent donc, du moins théoriquement, à investir un peu partout.

Sur le site, les engagements sont ceux-ci : investir tôt, investir dans tous les domaines, investir massivement, investir intelligemment et investir ensemble. Et peut-être qu'enfin le monde sera capable de subvenir à ses besoin sans détruire la planète.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis