Budget : comment réduire vos impôts ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Publié le 25 octobre 2016 à 12h51
Taxes Imposition France Classement Mondial Wef Argent Entreprises
32Les impôts des Français ont augmenté de 32 milliards d'euros entre 2012 et 2017.

Le saviez-vous ? Il existe mille et un moyens de faire baisser le montant de ses impôts. A condition de remplir les bons critères…

Déduire ou réduire ?

Depuis l’arrivée de François Hollande à l’Elysée, les impôts des Français ont augmenté de 32 milliards d'euros. Raison de plus pour optimiser sa déclaration fiscale !

Vous pouvez obtenir une déduction, une réduction ou un crédit d’impôt. En matière d'impôt sur le revenus, une déduction est une somme soustraite : soit d'un revenu catégoriel (par exemple, frais professionnels déduits avant l'imposition des traitements et salaires), soit du revenu brut global (par exemple, pension alimentaire versée aux enfants).

Une réduction est une somme soustraite du montant de l'impôt (par exemple, réduction d'impôt pour sommes versées pour l'emploi d'un salarié à domicile).

Un crédit d'impôt est également une somme soustraite du montant de l'impôt (par exemple, crédit d'impôt pour frais de garde d'enfants). Mais contrairement à la réduction d'impôt, il peut vous être remboursé, en totalité ou partiellement, dans les 2 cas suivants : si son montant dépasse celui de votre impôt, ou si vous n'êtes pas imposable.

Famille, dons, logement, etc

Ces déductions, réductions ou crédits d’impôts concernent les aides fiscales liées à la famille (pension alimentaire versée à l'époux(se) ou ex-époux(se), pension alimentaire versée à un enfant, pension alimentaire versée à un ascendant, frais de scolarisation des enfants, frais de garde de jeunes enfants hors du domicile, emploi d'un salarié à domicile), mais aussi les aides fiscales liées aux dons, cotisations et souscriptions (dons aux organismes d'intérêt général, dons aux partis politiques, cotisations syndicales, cotisations retraite, souscription au capital de SOFICA) sans oublier les aides fiscales liées aux personnes dépendantes (frais d'accueil d'une personne âgée, frais en établissement pour personnes dépendantes, primes des contrats de "rente-survie" et d'"épargne handicap") ou enfin les aides fiscales liées au logement (dépenses liées à la qualité énergétique de l'habitation principale, intérêts d'emprunt pour acquisition de l'habitation principale, dépenses d'équipements en faveur de l'aide aux personnes, investissements locatifs (Duflot/Pinel).

Pas de niches sans plafond

Reste que les avantages fiscaux (encore appelées niches fiscales) sont plafonnés. Cela signifie que le montant des avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier chaque année pour le calcul de l'impôt sur le revenu est limité.

Le plafonnement global s'applique aux avantages fiscaux accordés en contrepartie d'un investissement (par exemple, l'investissement locatif) ou d'une prestation (par exemple, l'emploi d'un salarié à domicile ou les frais de garde des jeunes enfants).

Le plafonnement global ne s'applique pas aux avantages fiscaux liés à votre situation personnelle (par exemple, les frais d'établissements pour personnes dépendantes) ou à la poursuite d'un objectif d'intérêt général sans contrepartie (par exemple, les dons aux organismes d'intérêt général).

Pour connaître la liste exhaustive des avantages fiscaux concernés par le plafonnement, vous pouvez consulter la brochure pratique de l'impôt sur le revenu disponible sur le site https://www.service-public.fr. Ce document vous informe également sur l'application et le calcul du plafonnement.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Budget : comment réduire vos impôts ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis