La leçon de choses de David Cameron au gouvernement français

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Guillaume Cairou Modifié le 19 juin 2012 à 14h57

« L’investissement est un cercle vertueux ! Ce que nous dit David Cameron c’est : stop à la démagogie ! Il est temps que la France reconnaisse que les riches sont ceux qui investissent dans nos entreprises et continuent à faire croitre notre économie ».

Les déclarations de David Cameron nous rappellent qu’il est temps de restaurer la compétitivité sociale et fiscale de la France et de réduire les dépenses publiques ! Nous sommes loin d’être les plus compétitifs, notre industrie est loin d’être redressée et nous continuons de nous concentrer sur la stigmatisation de la réussite. Ne nous concentrons pas sur les 0,01% de foyers fiscaux les plus riches. Ayons plutôt comme objectif de multiplier la création d’entreprises en France. Encourageons la réussite. Attirons les talents au lieu de les faire fuir.

Comment ? Tout simplement, en ne taxant pas de la même façon les revenus issus de la prise de risque et ceux de la rente. N’oublions jamais que protéger les investissements fertiles, c’est aussi contribuer au financement de nos services publics. Avec 1 millionnaire pour 30 habitants, la France est encore l’une des puissances économiques les plus solides du Monde qui doit être encouragée par la mise en place d’une fiscalité d’entrepreneur.

Faisons de la France le pays de l’innovation, de l’entreprenariat et de la réussite.

Le titre de cette tribune est de la rédaction d'Economie Matin

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Fils d’ouvrière d’origine serbe, autodidacte, éducateur puis enseignant en banlieue, c’est au chômage à 30 ans que Guillaume Cairou crée Didaxis, pionnier du portage salarial. Aujourd’hui 15e recruteur français, classé dans le Fast 500 européen des entreprises par Deloitte, il a permis à plus de 10 000 personnes de créer durablement leur emploi.