Cameroun : les déboires d’Eto’o Telecom

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Economie Matin Afrique Modifié le 17 octobre 2012 à 16h18

Depuis deux mois qu’Eto’o Telecom a lancé Set Mobile, le produit principal de l’opérateur virtuel de réseau mobile peine à se faire une place sur le marché de la téléphonie. Malgré toutes les promotions qu’offre sa carte SIM, les vendeuses de crédit de communication au détail affirment que les clients ne lui manifestent pas grand intérêt. Plusieurs ont d’ailleurs décidé de ne plus en commercialiser au profit des produits Orange, MTN et Camtel plus demandés.

Lanouvelleexpression.info révèle qu’Et’o Telecom connaît quelques soucis. Les partenaires qui ont investi dans l’entreprise n’ont toujours pas reçu leur retro-commission. Et encore moins les frais relatifs au remboursement des frais d’ameublements. Le quotidien ajoute que, depuis son ouverture, Eto’o Télécom a déjà licencié plusieurs employés.

Le 3 octobre 2012, 75 employés ont fait un sit-in devant la direction régionale du Centre. Ils revendiquaient de meilleures conditions de travail et leurs salaires. Le 10 octobre dernier, Samuel Eto’o fils, le président du conseil d’administration d’Eto’o Telecom, présent au Cameroun pour le match retour Cameroun- Cap vert, a tenu une réunion de crise avec ses collaborateurs. Au menu des échanges, la gestion de Set Mobile.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

La rédaction d'Economie Matin Afrique

Laisser un commentaire

* Champs requis