Conflit Canal+ TF1 : après la plainte, la contre-plainte

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 9 septembre 2022 à 12h14
Canal Plus Tf1 Signal Chaines 2
2,87 MILLIARDS €Le chiffre d'affaires de CANAL+ s'élève à 2,87 milliards d'euros pour le premier semestre 2022.

Tandis que les abonnés de Canal+ ne peuvent plus voir les émissions des chaînes du groupe propriété de Bouygues depuis plusieurs jours, les deux géants semblent se lancer dans une bataille judiciaire de longue haleine. Loin de tenter l’apaisement, Canal+ a attaqué à son tour TF1 en justice, en réponse à la plainte déposée à son encontre.

Face à la plainte de TF1, Canal+ répond avec une plainte à son tour

Le conflit entre TF1 et Canal+, sur fond de contrat non renouvelé, augmentation des prix de rediffusion et coupure du signal, s’enlise. Selon les informations du journal Le Parisien publiée le 7 septembre 2022, Canal+ a assigné le groupe TF1 en justice auprès du tribunal de commerce de Nanterre. Le diffuseur, propriété de Vivendi, accuse TF1 « d’abus de position dominante » et de « pratiques discriminatoires » à son encontre.

Canal+ reproche à TF1 de ne pas bénéficier des mêmes conditions tarifaires et des mêmes contenus que Salto. La plateforme de SVOD lancée en France et dont TF1 est actionnaire avec M6 et France Télévisions aurait de meilleurs prix mais aussi la possibilité d’avoir certaines exclusivités et certains enrichissements de programmes qui ne seraient pas proposés au groupe Canal+.

Une guerre des tribunaux lancée… et tant pis pour le consommateur

Cette assignation en justice paraît une réponse à la plainte déposée par TF1 auprès du tribunal de commerce de Paris. Le groupe Bouygues craint en effet une forte baisse des audiences depuis que Canal+ a coupé, le 2 septembre 2022, le signal à ses abonnés. Mais Canal+ assure que son assignation a été préparée avant la plainte déposée par le groupe propriété de Bouygues.

Les grands perdants, naturellement, ce sont les abonnés, et tout particulièrement les abonnés Canal+ : ils risquent de ne plus voir les chaînes du groupe TF1, dont la chaîne TF1 elle-même, durant plusieurs semaines, si ce n’est des mois. Les tribunaux sont désormais en charge des affaires, mais nul ne sait quand ils se prononceront, ni en faveur de qui.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis