La société conceptrice de Candy Crush valorisée à 7,56 milliards de dollars

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 12 mars 2014 à 14h20

Pour faire fortune, faites des jeux vidéo ! King Digital Entertainment, la société qui a réalisé le jeu à l'immense succès, Candy Crush, a annonce mercredi s'être valorisée à 7,56 milliards de dollars, suite à une estimation de la valeur de ses futures actions.

Les concepteurs de Candy Crush ne sont pas encore en Bourse, mais cela ne saurait tarder au vu des résultats de leur estimation.

La société éditrice de Candy Crush valorisée à 7,56 milliards de dollars

King Digital Entertainment a en effet réalisé une estimation de la valeur de ses actions, en vue d'une prochaine introduction en Bourse, une IPO sur le New York Stock Exchange plus précisément. Les chiffres donnent le vertige, quand on sait qu'il ne s'agit "que" d'un jeu vidéo pour mobile. En ayant retenu une fourchette de 21 à 24 dollars par action, la société s'est ainsi valorisé à 7,56 milliards de dollars.

King Digital Entertainment devrait lever 15,5 millions d'actions

La société suédoise, basée à Dublin, a précisé que son IPO consisterait à émettre 15,5 millions de titres boursiers, alors que ses actionnaires devraient vendre dans le même temps 6,7 millions d'actions existantes. Une opération qui devrait permettre de lever 532,8 millions de dollars au prix maximal de l'action, soit 24 dollars.

Candy Crush téléchargé plus de 500 millions de fois depuis son lancement

Une belle réussite pour Candy Crush Saga, l'application la plus téléchargée en 2013, qui est également celle qui a réalisé le plus gros chiffre d'affaires, soit 1,88 milliard de dollars l'an dernier, et plus de dix fois celui de 2012. Depuis sa naissance, il y a deux ans, Candy Crush Saga a été téléchargé plus de 500 millions de fois.

Le téléchargement du jeu est pourtant gratuit. Mais pour continuer à casser des bonbons et à progresser dans le jeu, le joueur doit ensuite mettre la main au portefeuille pour acheter certaines options qui l'aideront dans cette aventure, ou bien se payer des "vies" pour jouer encore plus longtemps...

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis