L'écologie est navrante. Pendant la canicule faites du ski dans des salles à -5 degrés !

83 %
83% des ménages jugent que leur facture d'énergie a augmenté.

J’aime à répéter que l’écologie actuelle n’est rien d’autre que de l’escrologie en bande organisée visant à rapiner les braves gueux que nous sommes sous forme d’impôts nouveaux puisque nous sommes très très culpabilisés par notre empreinte carbone qui n’est que l’écume de choses de la pollution totale.

Vous savez à quel point je rejette cette écologie punitive et malhonnête. Non pas parce qu’il ne faut pas prendre soin de notre maison commune qu’est notre si petite planète. Bien évidemment que la protection de l’environnement est indispensable, mais le tri des poubelles c’est 0 et les voitures électriques ont un bilan carrément négatif.

Et puis de vous à moi, il y a trop de paradoxes détestables et qui à ce niveau ne relève pas du hasard ou de la mauvaise gestion, mais bien de la mauvaise foi.

On vous parle d’écologie et l’on fait voler des millions d’avions à bas prix, on vous fait venir les avocats du Pérou, on importe tout de Chine ou d’ailleurs avec des transports sur des milliers de kilomètres ultra-polluants. On vous propose la coupe du monde au Qatar dans des stades en plein désert… climatisés ! On vous fait de la publicité toutes les 5 minutes pour vous pousser encore et toujours à acheter plus de trucs dont vous n’avez pas besoin avec de l’argent que vous n’avez pas !

Bref, nous vivons en pleine escrologie.

Une escrologie d’ailleurs qui s’aggrave. 

Qui s’amplifie.

D’un côté toujours plus de taxes et d’emmerdements sur les déplacements quotidiens et la gestion de ma poubelle, et de l’autre, Monsieur Dugenou qui peut aller skier en pleine canicule en mettant sa combinaison de ski en plein été…

Ce n’est pas au Qatar.

Non c’est en France.

Par contre il faudrait que vous pensiez à éteindre votre wifi et ne mettiez plus en veille votre télé selon l’aimable porte-parole du gouverne-ment et anciennement ministre de la santé.

J’en ai assez d’être pris pour un imbécile.

C’est tellement gros que cela est aussi visible que risible.

Ne me parlez pas d’écologie.

Ne me parlez pas d’économie d’énergie quand dans ce pays on ferme des piscines l’été pour ouvrir des pistes de ski réfrigérées à -5°.

Quand on atteint un tel niveau de connerie collectif c’est à se demander si un effondrement ne serait pas la meilleure des solutions.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.